Transfert chez Ferrari : Hamilton "ne sait pas comment s'y prendre"

Lewis Hamilton a avoué "ne pas savoir comment s'y prendre" au sujet de son départ chez Ferrari et comment amorcer sa transition vers Maranello, en vue des détails qu'elle implique à ce stade de la saison.

Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Il y a de cela deux mois, Lewis Hamilton faisait trembler le monde du sport automobile en annonçant son transfert inattendu chez Ferrari. Il remplacera Carlos Sainz aux côtés de Charles Leclerc à partir de 2025. Le Britannique en est actuellement à sa 17e saison de Formule 1, sa 12e avec Mercedes, équipe avec laquelle il a remporté quelque six titres de Champion du monde, entre 2014 et 2020.

Mais 2025 n'arrivera pas de suite. Avant cela, le septuple Champion du monde devra courir encore quelques Grand Prix sous les couleurs de Mercedes, avant de troquer l'argent pour le rouge. Un transfert qui doit évidemment se préparer, notamment en interne pour l'équipe allemande ainsi que pour son directeur d'équipe, Toto Wolff.

Alors que les flèches d'argent ne sont pas en bonne posture depuis le début de la saison, se plaçant actuellement cinquième des constructeurs, Wolff avait déclaré après le Grand Prix d'Australie que ce qui se passait chez Ferrari n'était "aujourd'hui pas sa principale priorité", en faisant référence à son pilote.

En effet, le baquet de Hamilton est toujours en quête d'un successeur et avec la récente prolongation de Fernando Alonso chez Aston Martin pour plusieurs années, l'un des prétendants à ce volant, cela ferme une nouvelle porte à l'écurie allemande, qui doit en plus gérer une voiture qu'elle ne comprend pas complètement et les résultats qui en découlent.

Lire aussi :

Cependant, il faudra à un moment amorcer la transition de Hamilton chez Ferrari, notamment par rapport au caractère confidentiel de certaines données et détails concernant la prochaine monoplace de Mercedes. Une situation délicate mais pas nouvelle pour le pilote de 39 ans, qui avait vécu quelque chose de similaire lors de son changement d'écurie en 2012, arrivant à Brackley en provenance de McLaren. Néanmoins, ce transfert-ci avait eu lieu bien plus tard dans l'année et n'engageait donc pas la gestion de tous ces détails privés.

Hamilton se questionne donc sur la manière dont les choses se passeront et comment elles seront amenées, que ça soit avec Mercedes ou avec Ferrari. 

"Je pense que cela commencera par une conversation avec Toto, parce que je ne sais pas comment traverser cette situation. Je n'ai jamais été dans cette position à ce stade de l'année", déclare l'Anglais. "Lorsque j'ai quitté McLaren, c'était vers la fin de la saison. Je ne suis allé chez Mercedes qu'en décembre, je crois, lorsque j'ai eu mon premier ajustement de baquet, après la fin de la saison. Je ne sais pas encore comment je vais m'y prendre [pour cette saison]."

Lewis Hamilton et Toto Wolff.

Lewis Hamilton et Toto Wolff.

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Cependant, Hamilton a réaffirmé qu'il priorisait son actuelle campagne avec Mercedes et qu'il faisait tout son possible pour aider l'écurie en difficulté. En tant que grand compétiteur, il souhaiterait également mettre fin à sa série de 49 courses sans victoire.

"Pour l'instant, je veux finir en beauté", ajoute le Champion du monde. "C'est pourquoi je consacre toute mon énergie à cette tâche. Bien sûr, il y a de l'excitation pour l'avenir. Mais pour l'instant, nous traversons une période difficile. C'est mon défi."

"C'est là que va toute mon énergie, pour essayer de comprendre comment nous pouvons revenir au sommet. Comment puis-je travailler avec les gars ? Comment puis-je faire de meilleurs débriefs, leur donner une meilleure direction pour qu'ils se battent à nouveau aux avant-postes ? Je suis avant tout un compétiteur et je veux gagner. Ce n'est pas en pensant à l'année prochaine que je vais y arriver."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Ce que l'on sait vraiment des derniers travaux sur l'aéro active 2026
Article suivant Un ultime resserrement avant que 2026 ne "fasse exploser la grille"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France