Verstappen agacé par des soucis de frein moteur

partages
commentaires
Verstappen agacé par des soucis de frein moteur
Par : Basile Davoine
27 oct. 2018 à 20:38

Max Verstappen a expliqué avoir lutté tout au long de la séance de qualifications avec un problème de frein moteur sur sa Red Bull.

Le poleman Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, le deuxième, Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Le poleman Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, Max Verstappen, Red Bull Racing, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

Tout le monde lui promettait, et sans doute Max Verstappen avait-il la conviction de pouvoir enfin aller chercher la première pole position de sa carrière en Formule 1 ce samedi. Mais il n'y aura pas eu de record de précocité pour le Néerlandais à Mexico, qui a pourtant mis toutes les chances de son côté au fil des séances pour aller chercher cet objectif. Longtemps on a cru que le scénario écrit allait se concrétiser, mais Daniel Ricciardo est venu chambouler le script ! 

Dernier vainqueur en date sur le circuit des frères Rodríguez, Verstappen va certainement ruminer jusqu'à l'extinction des feux les 26 millièmes qui l'ont finalement séparé de son coéquipier, capable de sortir un tour parfait in extremis en Q3. Un voisin de garage dont l'avenir s'inscrit chez Renault, mais qui a la ferme intention de revenir au moins une dernière fois en grâce pour bien conclure sa saison chez Red Bull après avoir joué de malchance avec la fiabilité depuis plusieurs Grands Prix. 

Lire aussi :

Ostensiblement contrarié à l'issue des qualifications, Verstappen a révélé qu'il avait dû faire face à un problème récurrent de frein moteur sur sa monoplace, qui le poursuit en fait depuis la deuxième séance d'essais libres.

"Ce n'était pas bon, c'est tout", grommelle le pilote Red Bull. "J'ai eu des difficultés tout au long des qualifications, avec le même problème que celui que j'ai eu en EL2, beaucoup de blocage à l'arrière au rétrogradage et quand je levais le pied de l'accélérateur. Le comportement n'était pas correct, nous ne pouvions rien faire en qualifications alors j'ai dû aller plus loin avec l'équilibre des freins pour essayer de stabiliser toute la voiture."

"Ce n'est pas comme ça que l'on veut faire des qualifications, normalement on est agressif avec tout ce que l'on a en mains. Disons-le comme ça : j'étais surpris d'être [provisoirement] premier en Q3, car je ne me sentais pas bien du tout. C'est juste vraiment difficile d'anticiper ces choses-là. J'ai contourné les problèmes, mais en qualifications ce n'est pas ce que l'on veut."

En attendant, sur un tracé synonyme de dernière véritable chance de gagner cette saison à la régulière, Red Bull a fait le travail en verrouillant la première ligne. Mais Verstappen, lui, a perdu la première manche, sans pour autant lâcher l'affaire avant un départ qui s'annonce bouillant dimanche compte tenu de l'historique et de la configuration des lieux !
Article suivant
Horner : Ricciardo est "sorti de nulle part" pour une pole "phénoménale"

Article précédent

Horner : Ricciardo est "sorti de nulle part" pour une pole "phénoménale"

Article suivant

Photos - Samedi au GP du Mexique

Photos - Samedi au GP du Mexique
Charger les commentaires