Verstappen : Les défauts de la Red Bull "amplifiés dans les médias"

Si la Red Bull RB16 n'était pas facile à piloter, Max Verstappen estime que les médias en ont trop fait à ce sujet.

Verstappen : Les défauts de la Red Bull "amplifiés dans les médias"

Lors de la saison 2020 de Formule 1, c'est un gouffre qui séparait Max Verstappen de son coéquipier Alexander Albon en matière de performance, et l'instabilité de la Red Bull RB16 en était considérée partiellement responsable, avec un train arrière particulièrement nerveux. Cependant, s'agissait-il vraiment d'un problème majeur ? Max Verstappen pense justement que cette monoplace n'était pas si désagréable à piloter.

Lire aussi :

"Je pense que ça a été amplifié dans les médias", estime Verstappen pour Motorsport.com. "Nous avions la deuxième voiture la plus rapide. Je pense qu'il y a des voitures bien pires à piloter. Nous avons connu quelques tête-à-queue lors de la pré-saison, et quand on est à la limite, la voiture n'est pas facile à piloter, vous voyez ? Peut-être que la nôtre est un peu plus compliquée que la Mercedes, mais probablement plus agréable que la Williams, vous savez. Les gens en ont un peu trop fait dans les médias, à mon avis. Je n'ai jamais vraiment pensé ça."

"[La voiture était] meilleure [qu'en 2019], juste un peu plus constante. Mais j'ai connu quelques courses de solitude, oui… J'aime suivre les Mercedes !" sourit le Néerlandais, qui a passé 249 tours à la troisième place en 2020, mais 364 à la deuxième. "La voiture n'était pas mauvaise, mais bien sûr, il nous manquait encore un peu [de performance] par rapport à Mercedes."

Et lorsque nous lui demandons s'il est frustré de souvent se retrouver dans un no man's land, Verstappen répond : "Pas frustré… juste un peu impuissant parfois. Mais j'essaie quand même d'en tirer le meilleur résultat, ce que nous avons fait la plupart du temps [en 2020] à mon avis. J'imagine que c'est bien."

Le pilote Red Bull est en tout cas passé à neuf points de Valtteri Bottas et du titre honorifique de vice-Champion du monde, avec 11 podiums dont deux victoires en 17 Grands Prix.

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Le départ des Grands Prix européens revient à 14h
Article précédent

Le départ des Grands Prix européens revient à 14h

Article suivant

Brivio pourrait quitter le MotoGP et Suzuki pour Alpine et la F1

Brivio pourrait quitter le MotoGP et Suzuki pour Alpine et la F1
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021