Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
12 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
20 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
33 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
68 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
81 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
117 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
124 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
138 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
152 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
180 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
187 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
201 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
208 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
222 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
237 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
271 jours

Verstappen : "Je suis probablement trop franc et direct"

partages
commentaires
Verstappen : "Je suis probablement trop franc et direct"
Par :
15 déc. 2019 à 13:00

Max Verstappen reconnaît tenir parfois des propos polémiques face aux médias, insistant sur sa volonté de ne pas se comporter différemment de qui il est vraiment.

Depuis qu'il a débarqué en Formule 1 en 2015, Max Verstappen ne s'est pas montré avare en sorties médiatiques remarquées. Cette saison encore, malgré un comportement qui tend à s'assagir, le Néerlandais a fait parler de lui. On se souvient notamment de ses déclarations autour du drapeau jaune ignoré à Mexico, ou encore de ses accusations de triche très directes à l'encontre de Ferrari à Austin.

Alors qu'il boucle sa cinquième saison dans la catégorie reine, le pilote Red Bull Racing reconnaît qu'il a généralement du mal à ne pas dire trop haut ce qu'il pense lorsqu'il s'adresse à la presse. "Je suis probablement trop franc et trop direct", confesse-t-il dans une interview accordée à Autocar. "Je ne suis pas un robot en dehors de la voiture, et j'en suis content. C'est comme ça que j'ai été élevé. Parfois, ça peut jouer contre moi, mais j'en vois le bon côté."

Lire aussi :

Max Verstappen y voit là l'influence d'un père, Jos, qui l'a toujours poussé à ne pas jouer le rôle de quelqu'un qu'il n'est pas, même si cela peut agacer, froisser voire même vexer. "Il m'a donné énormément de conseils, des bons et des mauvais !", s'amuse Verstappen. "Toujours garder les pieds sur terre, être soi-même. Oui, c'est le plus important : être soi-même, ne pas changer. Bien sûr, on vieillit et on change naturellement un peu, mais il faut toujours se souvenir de qui sont ses véritables amis. C'était un bon conseil."

Une quête insatiable du progrès

Max Verstappen, FIA Action de l'Année

Avec une troisième place au championnat, la cinquième campagne de Max Verstappen en Formule 1 est de loin la plus aboutie, ponctuée de trois victoires et de ses deux premières pole positions. Pour cette progression aussi, il estime que les jalons paternels ont joué un rôle déterminant. 

"Chaque année jusqu'à présent, je peux dire que j'ai progressé et que je suis devenu meilleur", se félicite-t-il. "Je veux toujours placer la barre très haut, donc je veux toujours m'améliorer, et même une victoire peut être obtenue en faisant mieux. Beaucoup de monde fêterait une victoire comme si ça ne pouvait pas être mieux, mais j'essaie toujours de trouver des choses que j'aurais pu mieux faire. Mon père a joué un rôle important pour ça. Il dit : 'Oui, nous avons gagné, mais nous aurions pu gagner mieux que ça, il y a eu quelques erreurs'. Il a toujours été assez dur avec moi, et je fais de même. À l'époque, je n'étais pas d'accord, mais aujourd'hui je pense que ça m'aide beaucoup."

Ces erreurs, devenues moins nombreuses avec le temps mais parfois inévitables, Verstappen les assume sans mal : "Parfois il faut être agressif, parfois non. Il faut s'adapter à la situation, et au fil du temps on fait des erreurs. Tout le monde fait des erreurs, sinon autant mettre un robot dans la voiture. C'est bien de faire des erreurs aussi, car c'est là qu'on apprend. Et surtout en course, quand on est à la limite, c'est facile de faire une erreur."

Article suivant
La FIA envisage un système de Super Licence de la F4 à la F2

Article précédent

La FIA envisage un système de Super Licence de la F4 à la F2

Article suivant

L'infraction de Ferrari à Abu Dhabi restera un mystère

L'infraction de Ferrari à Abu Dhabi restera un mystère
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine