Vettel testera pour Pirelli avant le GP du Japon

Sebastian Vettel participera aux essais Pirelli en Espagne, qui auront lieu la même semaine que le Grand Prix du Japon, ajoutant une "complication" supplémentaire à un calendrier déjà bien chargé pour la fin de saison.

Vettel testera pour Pirelli avant le GP du Japon
Charger le lecteur audio

Mercedes, Ferrari et Red Bull Racing ont tous reçu une invitation à prendre part aux essais des 7 et 8 octobre prochains à Barcelone. Pirelli a réclamé ces essais supplémentaires pour tester ses constructions pour 2020 sur un circuit réputé exigent pour les pneumatiques. Les derniers essais initialement prévus se sont terminés plus tôt ce mois-ci, sur le Circuit Paul Ricard.

Quelques écuries se sont opposées à ce test, mais la FIA a accepté qu'un vote à 70% en faveur puisse suffire à accepter ce test. Ferrari a confirmé que Sebastian Vettel prendra part à ces essais, roulant ainsi le lundi et le mardi précédant le Grand Prix du Japon, sur le circuit de Suzuka.

Lire aussi :

"Nous avons demandé tellement de choses différentes de Pirelli, c'était simplement notre devoir de faire ces tests quand ils nous demandent d'essayer les dernières évolutions", a déclaré Laurent Mékiès, directeur sportif de Ferrari. "Oui, c'est compliqué logistiquement. Sebastian pilotera là-bas et à la toute fin du test, il partira au Japon. Nous avons senti que c'était notre devoir de soutenir Pirelli."

Le Japon débute une série de cinq courses hors d'Europe, pour clôturer la saison. Les pilotes et les équipes auront une semaine de repos après Suzuka, avant deux courses de suite au Mexique et aux USA. Le Brésil et Abu Dhabi suivront, chaque fois deux semaines après la course précédente.

Mercedes et Red Bull ont choisi de faire confiance à leurs pilotes de développement pour leur participation aux tests. Esteban Ocon, qui disputera à la saison 2020 pour le compte de Renault, pilotera la Mercedes, alors que Jake Dennis reprendra son rôle de pilote d'essais pour Red Bull.

Lire aussi :

"C'est difficile, mais faisable", explique le directeur technique de Mercedes, James Allison. "L'objectif d'obtenir de meilleurs pneus est noble. Nous nous reposons juste énormément sur des personnes qui sont épuisées. Mais elles vont le faire."

L'ingénieur en chef de Red Bull Paul Monaghan est d'accord sur le fait que cette addition rend le calendrier "très compliqué. Nous partons à Suzuka et avec Honda nous souhaitons être dans les meilleures dispositions possibles, et maintenant on nous demande d'aller à Barcelone également. Nous le ferons, nous ferons rouler une voiture. Mr Dennis est prêt à la piloter, je crois qu'il va la piloter. Il a piloté notre voiture plusieurs fois auparavant et ça ira, il fera du bon travail pour nous, et nous ferons des tests de pneus."

Le directeur de la compétition de Pirelli, Mario Isola, a expliqué à quel point le manufacturier était "reconnaissant" envers les équipes, et Isola "comprend totalement que c'est un gros effort. Les tests sont très importants pour nous, nous en avons besoin pour valider nos pneus en piste", a-t-il ajouté.

partages
commentaires
Ferrari n'introduira plus d'évolution aéro majeure en 2019
Article précédent

Ferrari n'introduira plus d'évolution aéro majeure en 2019

Article suivant

Qualifs - 4 poles Ferrari de suite pour Leclerc, comme Schumacher !

Qualifs - 4 poles Ferrari de suite pour Leclerc, comme Schumacher !
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021