Wolff avertit de nouveau Hamilton et Rosberg

partages
commentaires
Wolff avertit de nouveau Hamilton et Rosberg
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
7 déc. 2015 à 16:00

Toto Wolff a réaffirmé que si les relations entre les deux pilotes Mercedes continuaient à se dégrader à l’avenir, une cohabitation durable au sein de l’écurie ne serait pas possible.

Le deuxième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 lors de la conférence de presse de la FIA
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team
Le vainqueur Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06 fête sa victoire en passant sous le drapeau à damiers à la fin de la course
Le vainqueur Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 fête sa victoire avec le deuxième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 et l'équipe
Le vainqueur Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 fête sa victoire avec son équipe
Nico Rosberg et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06

Le directeur exécutif de Mercedes a déjà expliqué, dans une interview accordée à Motorsport.com, qu’une remise en cause du duo de pilotes était possible si l’état de la relation entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg empirait, alors que des tensions relativement vives ont été aperçues, en fin de saison notamment.

Pour le triple Champion du Monde, toutefois, s’il y a bien des moments de tension, la cohabitation des deux hommes n’est pas un problème.

Toto Wolff a cependant de nouveau indiqué qu’il garderait un œil sur l’évolution de la situation : "Il est important de conserver l’esprit au sein de l’équipe et il y a un groupe de gens très différents," a-t-il déclaré lors des Autosport Awards.

"La concurrence entre Nico et Lewis est devenue très féroce et très compétitive parfois, et c’est compréhensible parce qu’ils se battent l'un contre l'autre dans une voiture qui est capable de gagner un Championnat. Le gars dans l’autre voiture ne peut pas être votre ami. Mais nous devons faire attention à ce que cela ne se répercute pas des deux côtés du garage."

Les exemples du passé

L’Autrichien redoute ce qui a pu se produire au sein de certaines écuries, où les rivalités exacerbées entre des pilotes ont été à l’origine de graves difficultés sur le plan sportif. Evidemment, même si les titres de 1989 n'avaient pas échappé à McLaren, le cas de la rivalité Prost/Senna est l'exemple le plus paroxystique mais plus récemment, à Woking encore avec Hamilton/Alonso ou encore chez Red Bull avec Vettel/Webber, des tensions entre les pilotes ont pu entraîner de plus ou moins grandes déconvenues.

"Nous avons vu par le passé dans des équipes qu’il y avait une concurrence qui se créait qui n’était pas bonne pour la dynamique au sein de l’équipe, et c’est ce sur quoi nous essayons de mettre à nouveau l’accent. Je suis très attentif à ça."

Il estime cependant que les liens de Hamilton et Rosberg peuvent préserver Mercedes de cela : "Notre chance c’est qu’ils se connaissent depuis longtemps et parfois nous tendons à surinterpréter les animosités qui existent."

"Ils se connaissent depuis qu’ils ont huit ans, ils ont été en vacances ensemble et je pense que nous sommes face à une bonne situation. Mais si cela devient préjudiciable pour l’équipe, cela signifiera que nous ne pourrons maintenir l’organisation sur le long terme avec les pilotes."

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique , Nico Rosberg Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Jonathan Noble