Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
14 août
EL3 dans
15 Heures
:
38 Minutes
:
26 Secondes
04 sept.
EL1 dans
20 jours
11 sept.
Prochain événement dans
27 jours
25 sept.
EL1 dans
41 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
55 jours
23 oct.
Prochain événement dans
69 jours
31 oct.
Prochain événement dans
77 jours

Wolff : La pole d'Hamilton n'est "tout simplement pas de ce monde"

partages
commentaires
Wolff : La pole d'Hamilton n'est "tout simplement pas de ce monde"
Par :
12 juil. 2020 à 08:51

À l'instar de nombreux observateurs, Toto Wolff a été très impressionné par la pole position de Lewis Hamilton au Grand Prix de Styrie.

Dans une séance de qualifications disputée sous la pluie samedi en Autriche, Lewis Hamilton a écrasé la concurrence en s'offrant une pole position ne souffrant d'aucune contestation. Auteur d'un tour impressionnant en Q3, le sextuple Champion du monde a repoussé à 1"2 son plus proche poursuivant, Max Verstappen, pourtant réputé pour ses qualités dans de telles conditions. La 89e pole position de la carrière du Britannique figurera indéniablement parmi les plus belles et Toto Wolff est lui-même resté sans voix devant la prestation de son pilote.

"Il est très rare de voir des performances qui ne sont tout simplement pas de ce monde", lâche le directeur de l'écurie Mercedes. "Quand on regarde la caméra embarquée de son tour, il emmenait la voiture à la limite, la maîtrise de l'aquaplaning et de l'accélérateur était incroyable. Je ne me souviens pas avoir vu 1"2 d'écart entre le premier et le deuxième. Le pilote et la voiture ne font qu'un : une voiture parfaite avec les pneus dans la bonne fenêtre et une souplesse parfaite de l'unité de puissance, qui s'allient au talent et à l'intelligence du pilote. C'est uniquement dans ce cas que l'on voit ce genre de performance."

Lire aussi :

Toto Wolff a également tenu à saluer la communication parfaite entre le muret des stands et Hamilton tout au long de la séance de qualifications, ce qui a évidemment joué un rôle primordial dans la gestion des conditions climatiques difficiles.

"Dans ces conditions, il faut vraiment être très attentif pour indiquer aux pilotes quels sont les écarts, comment évolue la météo, recevoir leurs commentaires par rapport à ce qu'ils voient en piste", précise Wolff. "Le protocole de communication doit être très précis. C'est naturellement très utile si l'ingénieur et le pilote travaillent ensemble depuis longtemps et se font confiance. Je suis vraiment impressionné par la manière dont ça s'est déroulé [samedi], car il fallait trouver le bon créneau en piste, analyser la météo, décider quand placer le moteur sur le mode recharge ou quand déployer le mode 'fête', qui ne dure pas longtemps. C'était parfaitement synchronisé."

"Grande déception" pour Pérez et Racing Point

Article précédent

"Grande déception" pour Pérez et Racing Point

Article suivant

La direction de course saluée pour avoir maintenu les qualifications

La direction de course saluée pour avoir maintenu les qualifications
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Styrie
Catégorie Qualifs
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine