Wolff - Rosberg peut rebondir malgré la déception

partages
commentaires
Wolff - Rosberg peut rebondir malgré la déception
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Traduit par: René Fagnan
18 oct. 2015 à 08:20

Toto Wolff assure que Nico Rosberg oubliera vite de sa déception dans la course au titre cette année et  rebondira la saison prochaine pour de nouveau représenter une menace.

Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team
Départ : Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 mène devant son équipier Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 lors de la parade des pilotes
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fête sa victoire avec son équipier Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 et l'équipe

Même si Nico Rosberg possède encore une mince chance mathématique dans la course au titre, l’écart de 73 points qui le sépare de son coéquipier Lewis Hamilton, avec quatre courses à disputer, semble être insurmontable et seuls des événements incroyables pourraient inverser la situation.

En dépit des ennuis techniques qui ont affecté l'Allemand au cours des derniers Grands Prix et quasiment ruiné ses chances d’être sacré, le directeur de Mercedes ne voit aucune raison pour que l’Allemand n’oublie pas bien vite cette fin de saison difficile.

“Ils [les pilotes] ont gagné et perdu des courses, et ont gagné et perdu des titres”, déclare Wolff à propos de l’état d’esprit dans lequel se trouve Rosberg.

“La raison pour laquelle ils sont ici [chez Mercedes] est qu’ils possèdent des caractères bien trempés et de fortes personnalités. Il est déçu pour l’instant, mais il va vite passer en mode 2016 et tentera de rebondir l’an prochain”.

La forme de Rosberg

Même si son abandon au Grand Prix de Russie a pratiquement éliminé toutes ses chances de couronne cette saison, Rosberg y a quand même disputé l’un de ses meilleurs week-ends de l’année.

Wolff est incapable de dire pourquoi Rosberg a pris l’ascendant au cours des dernières courses en qualifications, mais affirme que cela démontre qu’il existe extrêmement peu de différence entre ses deux pilotes.

“C’est toujours très serré entre les deux, et vous pouvez constater à quel point ils se poussent un l’autre”, explique Wolff.

“Lewis avait la dynamique lors des deux dernières courses, et a pris des points importants, mais en Russie, Nico a été dominateur durant toutes les séances. Son premier tour en course fut vraiment fort, avec la dose correcte d’agressivité. J’ai vraiment aimé le voir rebondir de telle façon”.

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Jonathan Noble