MotoGP
28 mars
Événement terminé
04 avr.
Événement terminé
C
GP d'Espagne
02 mai
Course dans
17 jours
C
GP d'Italie
30 mai
Course dans
45 jours
06 juin
Course dans
52 jours
C
GP d'Allemagne
20 juin
Course dans
66 jours
C
GP des Pays-Bas
27 juin
Course dans
73 jours
C
GP de Finlande
11 juil.
Course dans
87 jours
C
GP d'Autriche
15 août
Course dans
122 jours
C
GP de Grande-Bretagne
29 août
Course dans
136 jours
C
GP d'Aragon
12 sept.
Course dans
150 jours
C
GP de Saint-Marin
19 sept.
Course dans
157 jours
C
GP du Japon
03 oct.
Course dans
171 jours
C
GP de Thaïlande
10 oct.
Course dans
178 jours
C
GP d'Australie
24 oct.
Course dans
192 jours
31 oct.
Course dans
199 jours
C
GP de Valence
14 nov.
Course dans
213 jours

Miller souffre d'un arm-pump et envisage l'opération

Jack Miller pourrait être opéré d'un arm-pump dans les prochains jours, avec pour objectif d'être rétabli à temps pour le GP du Portugal. La douleur lui a fait perdre du temps dans les derniers tours à Losail dimanche soir.

Miller souffre d'un arm-pump et envisage l'opération

Le Grand Prix de Doha ne devrait pas laisser de bons souvenirs à Jack Miller. Impliqué dans deux incidents avec Joan Mir, qui lui ont valu les foudres du Champion du monde, le pilote Ducati a également dû composer avec un arm-pump dans les derniers tours. La douleur était déjà présente dans la première des deux courses de Doha et elle a limité Miller dans ses performances.

"Après l'incident avec Mir, j'ai pu attaquer et réduire l'écart", a-t-il expliqué après l'arrivée. "J'ai fait certains de mes meilleurs tours et après j'ai commencé à souffrir d'un arm-pump sur le côté droit, donc il faudra regarder ça. J'ai eu un petit arm-pump la semaine dernière, donc je ne sais pas si c'est lié à la piste, au vent ou à autre chose, mais on doit comprendre ça. On va probablement s'en occuper cette semaine."

Miller estimait qu'une intervention chirurgicale était "probable", affichant sa volonté de prendre une décision durant son vol retour depuis Doha. "Si on le fait, il faut que ce soit au plus vite pour être vite rétabli rapidement", a-t-il précisé. "Mais je ne veux pas vivre une nouvelle course comme ça. C'était fantastique jusqu'aux quatre derniers tours et après je ne pouvais plus vraiment freiner. Normalement, c'est une chose que j'ai peut-être en début de saison et après, ça s'arrange parce qu'on en fait plus durant les tests et le reste, mais je pense que cette fois on n'a pas le temps [d'attendre]."

Lire aussi :

La neuvième place finale, comme la semaine précédente au GP du Qatar, n'est pas un bon résultat pour celui qui était annoncé comme le favori avant les deux courses, mais Miller tire une certaine satisfaction d'avoir vu l'arrivée à cinq secondes de Fabio Quartararo, vainqueur dimanche, malgré le temps perdu dans ses deux contacts avec Joan Mir et son arm-pump. L'Australien était quatrième quand la douleur est apparue et il n'a pas pu conserver sa position.

"L'incident avec Mir m'a probablement fait perdre environ trois secondes, et j'ai enchaîné quatre tours très rapides en fin de course et je suis revenu sur [les leaders] assez facilement. Je me disais 'Oh, ça va bien se passer' et j'ai essayé de doubler Maverick [Viñales] à l'intérieur et après ça, j'ai commencé à souffrir. Le pire pour moi, c'était dans les virages 7, 8, 9 et 10, avec beaucoup de changements de direction, il faut être doux à l'accélération dans toute cette partie. Et après je ne pouvais plus me déplacer sur le côté et ouvrir l'accélérateur, parce que j'essayais de bloquer [la position de] mon poignet. Je ne pouvais plus accélérer correctement, donc j'ai dû m'assoir un peu plus haut sur la moto. Ce n'était pas idéal."

Lire aussi :

Opéré de la jambe droite après la saison dernière, pour retirer des plaques posées après un accident de motocross en 2016, Jack Miller estime que le moment est peut-être venu de passer à nouveau dans les mains des chirurgiens pour son bras, après avoir déjà été traité au cours de l'année 2020 sans aller jusqu'à l'opération classique, qui consister à sectionner la cavité dans laquelle se trouve le muscle.

"J'en eu un assez gros [arm-pump] à Jerez l'an dernier et j'ai reçu un traitement différent, pas vraiment une opération, plutôt un traitement électronique qu'ils font avec une aiguille qu'ils utilisent pour rompre le fascia. Mais je ne sais pas, peut-être que c'est le moment [d'une opération]. Comme je l'ai dit, je ne pouvais pas sentir les freins dans les quatre derniers tours et je n'aime pas piloter une moto comme ça, je veux pouvoir attaquer du début à la fin. Je me sentais bien physiquement, j'ai d'abord perdu la souplesse avec j'utilise l'accélérateur, puis le frein, donc il faut s'en occuper."

Deux pilotes pourraient donc se faire opérer avant Portimão puisque Iker Lecuona, également touché par un syndrome des loges sur l'avant-bras droit, a planifié une intervention ce mardi à Valence.

partages
commentaires
Quartararo et Zarco unis pour "un des meilleurs moments" de leur carrière

Article précédent

Quartararo et Zarco unis pour "un des meilleurs moments" de leur carrière

Article suivant

Martín n'a pas voulu compromettre la 2e place de Zarco

Martín n'a pas voulu compromettre la 2e place de Zarco
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Doha
Catégorie Course
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Jack Miller
Équipes Ducati Team
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021