Réactions
MotoGP GP d'Argentine

Viñales confirme ses progrès au guidon de l'Aprilia

Pour la première fois depuis qu'il a rejoint Aprilia, Maverick Viñales s'est placé dans le top 5 des qualifications, le signe selon lui qu'il a bel et bien passé un cap.

Maverick Vinales, Aprilia Racing Team

Maverick Viñales avait prévenu : il sentait qu'il avait passé un cap pendant le warm-up du Grand Prix d'Indonésie. En dépit du fait qu'il n'avait pas réussi à concrétiser en course, où il avait manqué les points alors que la pluie avait touché le circuit, le pilote espagnol avait quitté Mandalika en affirmant qu'il venait de connaître sa meilleure journée au guidon de l'Aprilia.

Deux semaines plus tard, il a obtenu la confirmation qu'il espérait en reprenant la piste à l'autre bout du monde, avec d'emblée de bonnes sensations. Huitième des EL1 du Grand Prix d'Argentine, il a formé avec Aleix Espargaró un doublé Aprilia en tête des EL2, avant de décrocher la cinquième place sur la grille, de loin son meilleur positionnement depuis sa dernière pole avec Yamaha, à Assen l'an dernier.

"Je dois dire qu'on a fait de gros progrès à Mandalika", se félicite-t-il. "Ce qui est bien, c'est que j'ai retrouvé les mêmes sensations dès mon premier tour. Même si le grip était très faible au début des EL1, j'ai retrouvé les mêmes sensations sur l'avant. C'était très important et c'est le cas, donc pour moi, c'est sûr, on a progressé. Et globalement, je me sens très bien avec la moto."

"J'ai encore besoin de travailler sur le tour lancé", observe Viñales. "C'est très difficile pour moi parce que j'ai besoin de plus de sensations, de confiance, de pousser plus fort, à la limite. Je n'ai pas encore ça, par contre j'étais très content de mon rythme et de la manière dont mes pneus ont fonctionné."

Se disant "très content et très enthousiaste" pour la course, le pilote espagnol pressent qu'il pourrait avoir enfin l'opportunité de décrocher un premier résultat solide avec sa nouvelle équipe, par ailleurs déjà récompensée par la pole position d'Aleix Espargaró. "On sait que ça pourrait être une bonne course. Mais même si ce devait être une mauvaise course, je suis content parce qu'on progresse", prévient-il cependant, affichant une sérénité à toute épreuve en ce début de championnat.

"Je ne me pose pas de limite, on verra ! Je vais pousser comme jamais et on verra. Il sera très important d'être intelligent. Ce sera une longue course, mais il faut qu'on continue à pousser. C'est une course importante. Peu importe, si je termine 15e je serai content aussi parce que pour le moment je suis en phase de progression, c'est comme ça. Mais je suis content parce que je suis déjà dans le top 5 donc c'est très bien."

"Ce n'est que le début et, malgré tout, on est là, alors franchement, je suis plutôt content. Je suis très content du feeling que j'ai avec la moto et aussi très content pour Aleix et pour l'équipe car on travaille très dur. En ce qui nous concerne, on verra très bientôt des résultats, alors on garde la tête dans le guidon et on continue à travailler."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent L'usant périple de Nakagami jusqu'à la 10e place sur la grille
Article suivant La récupération de Marc Márquez "est très rapide"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France