MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
07 août
Warm-up dans
13 Heures
:
10 Minutes
:
12 Secondes
C
GP d'Autriche
13 août
Prochain événement dans
4 jours
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
12 jours
10 sept.
Prochain événement dans
32 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
40 jours
25 sept.
Prochain événement dans
47 jours
09 oct.
Prochain événement dans
61 jours
16 oct.
Prochain événement dans
68 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
89 jours
13 nov.
Prochain événement dans
96 jours

Un titre sans valeur en l'absence de Márquez ? "Une absurdité"

partages
commentaires
Un titre sans valeur en l'absence de Márquez ? "Une absurdité"
Par :
23 juil. 2020 à 16:47

Les pilotes MotoGP saluent le retour rapide de Marc Márquez mais préviennent : ils se battront pour le titre quelles que soient les circonstances, et une absence du défenseur de la couronne n'y changera rien.

À leur retour devant les médias, ce jeudi, pour lancer le deuxième Grand Prix de la saison MotoGP, les pilotes de pointe du championnat n'ont pu échapper aux questions portant sur Marc Márquez. À la fois sur le tour de force qu'il tente de réaliser, opéré il y a seulement deux jours pour une fracture de l'humérus et en passe de reprendre la piste dès samedi, mais aussi sur les effets collatéraux possibles de cette blessure.

La courte pause qui a séparé les deux Grands Prix organisés en Andalousie a en effet été marquée par un débat étrange portant sur la supposée illégitimité qu'aurait quiconque remporterait le titre si le champion espagnol ne parvient pas à disputer toutes les courses. Un débat grandement alimenté par Alberto Puig lui-même, qui a déclaré : "Je ne pense pas que les gars qui sont devant pourraient être très fiers ou heureux de remporter un titre si le meilleur pilote au monde n'y prend pas part. Ça ne sera pas la même chose si Marc ne joue pas le titre, et je pense que tout le monde le sait."

Lire aussi :

Agacé par ces suppositions, Jack Miller est intervenu pendant la conférence de presse de présentation du Grand Prix d'Andalousie, afin de remettre chacun à sa place. "J'ai entendu deux questions sur la valeur de ce championnat et c'est complètement absurde", a-t-il pointé. "Vendredi, on a tous commencé en étant à 100% en forme et un pilote se blesse, mais peu importe – on se blesse tous. On continue à nous dire que ça n'a pas de valeur, mais on court tous le même risque de se blesser et c'est un risque que l'on prend."

Premier leader du championnat, Fabio Quartararo comprend la volonté de Márquez de faire son retour le plus vite possible afin de limiter sa perte de points, mais le Français compte rester concentré sur son propre cas et s'évertuer à tirer profit de toutes les courses de ce championnat, quel que soit leur nombre final.

"Franchement, je pense que tous les pilotes qui ont une blessure veulent revenir le plus vite possible", concède-t-il. "Il faut qu'on se concentre sur notre propre objectif, qui est de faire de notre mieux à chaque course. S'il y a dix courses dans le championnat, on fera de notre mieux sur dix courses. Il faut se concentrer sur soi-même et pas vraiment sur les autres."

Opéré mardi, de même que Cal Crutchlow qui s'est cassé le scaphoïde, Márquez a obtenu l'accord des médecins pour disputer le Grand Prix d'Andalousie. Honda l'a convaincu d'observer encore une journée de repos et de ne reprendre la piste que samedi, après quoi il évaluera sa condition pendant les EL3 et tentera, s'il se sent bien, de sauver autant de points que possible en disputant la course dimanche.

"Ce championnat est un peu différent. Les règles sont les mêmes pour tout le monde et il faut essayer de le gagner en 13 courses. Il semble que Marc sera en piste dimanche, alors rien ne change…" remarque Andrea Dovizioso. "Il est ici, alors il n'y a pas de problème", renchérit Maverick Viñales. "Je pense qu'avec un championnat qui comporte beaucoup de courses consécutives, il est très important d'être en piste, ne serait-ce que pour marquer un point. Sur la dernière course du championnat, il peut s'avérer très important."

"J'aime battre tous les pilotes en piste et je pense qu'aucun pilote n'est content d'en voir un autre blessé ou victime d'une grosse chute. On veut tous être en piste et se battre tous ensemble", affirme Viñales. "Il est là et, franchement, on en est très contents parce que ça veut dire qu'il va plutôt bien et c'est le plus important. Álex [Rins] et Cal [Crutchlow] aussi sont là aussi, ils ont récupéré très vite et c'est toujours super de les avoir en piste."

Puig revient sur ses propos

Assurant avoir été mal compris, Alberto Puig a rectifié son propos ce jeudi et assuré que l'éventuelle victoire d'un autre pilote sur cette saison 2020 aurait bel et bien la valeur que confère tout titre MotoGP.

"Il est évident que celui qui remportera le championnat sera le juste gagnant et le méritera. Mais mon opinion, et je sais de quoi je parle, est que lorsque vous gagnez alors que le champion n'est pas en piste, il vous reste toujours quelque chose à l'intérieur", estime l'ancien pilote.

"Prenez mon exemple :  j'ai gagné une course ici en 1995, et je me suis toujours demandé si je l'aurais gagnée si Mick Doohan n'était pas tombé", ajoute Puig. "C'est de cela que je parle : sans Marc, le champion aura toujours cela en tête."

Avec Oriol Puigdemont  

Márquez ne reprendra la piste que samedi

Article précédent

Márquez ne reprendra la piste que samedi

Article suivant

Zarco : Le niveau de Quartararo a pu pousser Márquez à la faute

Zarco : Le niveau de Quartararo a pu pousser Márquez à la faute
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Andalousie
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa