Maverick Viñales assure avoir un régime moteur intact

Après une bonne performance groupée des Yamaha samedi au Red Bull Ring, Maverick Viñales et Fabio Quartararo ont démenti la baisse de tours de leur moteur.

Maverick Viñales assure avoir un régime moteur intact

Auteur de la pole position du Grand Prix d'Autriche, Maverick Viñales affirme que les problèmes moteur de Yamaha sont "réglés" et assure, comme Fabio Quartararo, disposer de la pleine puissance.

Au cours des deux week-ends de Jerez, Yamaha a pourtant souffert de pannes moteur en course sur les machines de Valentino Rossi et de Franco Morbidelli, et d'une alerte en essais sur celle de Maverick Viñales. Ces trois moteurs ont été retirés de leur allocation et envoyés au Japon afin d'y être inspectés à l'usine.

Lire aussi :

Alors que les quatre pilotes du groupe ont été contraints de rouler avec un régime moteur réduit ces deux derniers week-ends, Motorsport.com a révélé vendredi que Yamaha avait demandé aux autres constructeurs l'autorisation de lever les scellés de ses moteurs afin de résoudre un problème de sécurité. Vendredi, Rossi a bien confirmé qu'il y avait eu une légère baisse, sans s'étendre sur le sujet.

Viñales et Quartararo ont, eux, démenti avoir moins de tours/minute, à l'issue des qualifications qu'ils ont tous deux terminée dans le trio de tête. "Non, [le moteur] en a autant qu'à Jerez", a affirmé l'Espagnol. Et le pilote Petronas d'ajouter succinctement : "On a la même puissance qu'à Jerez et Brno, alors je n'ai rien à ajouter sur le sujet."

"Pour le moment, nous ne faisons rien, la moto est à sa puissance maximale tout le temps", a ajouté Viñales. "Ici et à Brno nous n'avons pas rencontré de difficultés avec le moteur. Pour moi ça venait des conditions de Jerez : elles étaient extrêmes et je pense que cela a beaucoup fait souffrir notre moteur. Mais pas que le nôtre, car d’autres constructeurs ont beaucoup souffert aussi."

"Le problème sur le moteur est réglé pour le moment, nous n'avons plus de problèmes sur le moteur. Je pense que c'est réglé. On verra", a ajouté Viñales, auteur du meilleur temps aujourd'hui en EL3 puis de sa première pole position de la saison, en dépit d'un déficit de 8 à 10 km/h par rapport à la Ducati d'Andrea Dovizioso sur le Red Bull Ring.

Quatre Yamaha sur les quatre premières lignes

Alors que Franco Morbidelli s'est qualifié septième et Valentino Rossi 12e, Yamaha était le constructeur le plus représenté en Q2. Une performance de groupe qui a de quoi étonner, sur une piste qui n'a vu les M1 n'obtenir au mieux que deux troisièmes places ces quatre dernières années, mais que le #46 explique par la capacité des machines à compenser leur point faible.

"C'est une piste sur laquelle le moteur compte beaucoup car il y a beaucoup d'accélérations et la moyenne est très élevée, alors il est étrange de voir les Yamaha aussi haut, alors que d'habitude elles sont derrière en top speed", admet-il. "Je pense que Maverick et Quartararo ont été très bons sur le tour lancé. En termes de rythme, il y a des pilotes, comme Pol Espargaró, Dovi ou les Suzuki, qui me semblent un peu mieux. Mais ce sont en tout cas les Yamaha qui partent devant."

Hier, déjà, en observant le rythme prometteur des Suzuki face aux Ducati et KTM, le #46 suggérait : "Ce n'est peut-être pas qu'une question de configuration : ça n'est pas juste parce qu'on a un moteur quatre cylindres en ligne qu'on doit être plus lent. Il y a aussi d'autres choses, comme la traction pour sortir des virages et la gestion électronique."

partages
commentaires
Bagnaia le choix "logique" pour remplacer Dovizioso, selon Miller

Article précédent

Bagnaia le choix "logique" pour remplacer Dovizioso, selon Miller

Article suivant

Quartararo : Il sera "difficile" de battre Ducati et KTM

Quartararo : Il sera "difficile" de battre Ducati et KTM
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021