Preview
MotoGP GP de Catalogne

Johann Zarco plus serein et optimiste pour Barcelone

Johann Zarco reconnaît avoir été "perturbé" par la décision à prendre pour 2024 à Spielberg. Son avenir étant tranché et Barcelone lui ayant souvent souri, il se montre plus confiant avant d'entamer le week-end.

Johann Zarco, Pramac Racing

Johann Zarco arrive à Barcelone l'esprit libéré. Il y a deux semaines au Red Bull Ring, il devait encore choisir s'il se réengageait pour un an avec Ducati, sans savoir dans quelle équipe, où s'il acceptait le contrat de deux que lui proposaient Honda et LCR, avec une troisième saison en option. Zarco a opté pour un changement d'équipe assurant son avenir à long terme et même s'il s'est décidé avant le départ de la course, il reconnaît que cette séquence l'a troublé et a contribué à sa 13e place décevante.

"J'ai eu une semaine entière pour vraiment prendre le temps de réfléchir à ma décision", a souligné le Français en conférence de presse à Barcelone ce jeudi. "J'ai vu que tout se passait bien donc j'ai eu une bonne semaine, je me suis bien reposé, bien entraîné aussi. En prenant la décision à Spielberg, on se disait qu'on l'aurait digéré dans la soirée et qu'on aurait l'esprit libéré pour rouler 24 heures plus tard. Il semble que j'ai été quand même été un peu perturbé par ça. Cette semaine chez moi m'a permis d'aller mieux dans ma tête et dans mon corps."

Le circuit de Barcelone semble être le terrain idéal pour permettre à Zarco de se relancer. Après une série de trois podiums au Mans, au Mugello et au Sachsenring, il a enchaîné trois week-ends plus difficiles, avec une neuvième place à Silverstone comme meilleur résultat le dimanche. Le GP de Catalogne lui a souvent souri, avec deux victoires en Moto2 et des podiums lors des deux dernières éditions en MotoGP.

"J'ai de bons souvenirs ici à Barcelone. Je pense que c'est une meilleure piste pour mon style, presque l'opposée de Spielberg. J'ai eu plus de mal que ce à quoi je m'attendais le dimanche donc j'étais assez déçu. On verra ce que je pourrai faire. J'ai la moto qui gagne en ce moment et j'aimerais l'utiliser à la perfection."

Johann Zarco, Pramac Racing

Johann Zarco

"J'aime ces longs virages [à Barcelone], comme le virage 3 et le virage 4, et les courbes assez rapides comme les deux dernières", a précisé Zarco. "Il y a aussi un bon rythme, pas trop de freinages et de virages très serrés. Je suis meilleur quand c'est comme ça. Il y a aussi un problème de surchauffe du pneu arrière et quand je me sens bien, je peux avoir de bonnes sensations et bien contrôler ça."

"Il y a beaucoup d'éléments qui font que j'ai eu de bons résultats ici, à Barcelone. J'adorerais reproduire ça. On aura peut-être des conditions difficiles auxquelles je pourrai m'adapter assez vite."

Johann Zarco va égaler Randy de Puniet

Le GP de Catalogne sera également important sur le plan statistique pour Johann Zarco puisqu'il va prendre part à son 253e week-end de compétition en Championnat du monde et ainsi égaler Randy de Puniet, jusque-là le Français comptant le plus de participations.

"Je suis assez fier", a reconnu le double Champion du monde Moto2. "À l'époque, je voulais être juste un pilote rapide. Faire 253 Grands Prix, ça veut dire que j'ai été suffisamment rapide pour les faire et les reproduire, c'est une carrière de 15 ans. Je suis content."

"Je me souviens qu'après les 100 premières courses, je me disais que je voulais faire mieux dans les 100 suivantes et j'ai eu de meilleures statistiques, plus de podiums. J'essaie de faire aussi bien que possible en permanence mais quand je reviens un peu en arrière, je suis content d'avoir vécu beaucoup de choses et d'avoir acquis cette expérience."

"Cette expérience est très utile, pour apprécier différents moments dans la vie. Je suis assez heureux mais je me sens frais pour faire encore de bonnes choses."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Bezzecchi : un an de contrat qui laisse des portes ouvertes pour 2025
Article suivant Sito Pons rejoint le management de l'équipe RNF

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France