La visite secrète qui rapprocherait Adrian Newey d'Aston Martin

Aston Martin a vu son rêve de recruter Adrian Newey gagner en crédibilité après une visite secrète de son usine par l'ingénieur.

Adrian Newey, directeut technique en chef, Red Bull Racing, observe la voiture de Fernando Alonso, Aston Martin AMR23

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Ferrari voit la concurrence marquer un point dans la lutte pour assurer les services d'Adrian Newey la saison prochaine. Aston Martin s'intéresse depuis longtemps à l'ingénieur star et Motorsport.com révélait en mars dernier que Lawrence Stroll, propriétaire de l'équipe, lui avait fait une offre, avant même que son départ de Red Bull ne soit confirmé.

Des sources on révélé qu'Adrian Newey a récemment été accueilli par Aston Martin pour une visite secrète de ses installations, afin de constater par ses yeux les investissements effectués au cours des dernières années. Durant la visite, il aurait été demandé aux employés d'Aston Martin de quitter l'usine, afin d'éviter des fuites dans la presse.

Ferrari semblait favori pour attirer Adrian Newey dans ses rangs, mais il reste à savoir s'il sera prêt au changement de vie qu'impliquera un départ de Grande-Bretagne pour Maranello, en Italie. Aston Martin a l'avantage de lui proposer un poste sur ses terres natales, comme les autres équipes qui tentent de le séduire.

Des sources indiquent en effet que McLaren, pour qui Newey a déjà travaillé dans les années 1990 et 2000, et Mercedes, redoublent également d'efforts pour le convaincre, même si elles se sont faites plus discrètes et assurent publiquement être satisfaites de leurs départements techniques. Williams, l'équipe avec laquelle Newey a décroché ses premiers titres, l'a également approché.

Les arguments d'Aston Martin et Ferrari

Aston Martin a l'avantage d'offrir un défi ambitieux à Adrian Newey, entre les investissements effectués par Lawrence Stroll, de nouvelles installations et des recrutements massifs, notamment celui de Dan Fallows, directeur technique avec lequel il a longtemps travaillé chez Red Bull.

Rejoindre Aston Martin permettrait également à Newey de travailler avec Fernando Alonso, pilote qu'il apprécie. L'an passé, il a confié que concevoir une monoplace pour l'Espagnol serait "fabuleux"... tout en citant également Lewis Hamilton, avec qui il pourrait coopérer chez Ferrari.

Des mouvements au sein de la Scuderia laissent cependant penser qu'un départ en Italie reste possible. Enrico Cardile, directeur technique de Ferrari, aurait reçu une offre de la part d'Aston Martin, qu'il pourrait accepter en cas d'arrivée de Newey, de peur que sa contribution soit reléguée au second rang. Les mouvements possibles dans les deux équipes indiquent en tout cas qu'elles font tout pour courtiser Newey, considéré comme un atout majeur après plusieurs saisons dominées par Red Bull.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Les idées reçues sur le test "secret" de Pirelli et Mercedes en 2013
Article suivant Bahreïn devrait à nouveau accueillir les essais hivernaux en 2025

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France