Le rythme d'Albon en course rend Red Bull perplexe

Le rythme d'Alexander Albon tout au long du Grand Prix de Styrie comporte une part de mystère pour son équipe, qui explore les pistes pouvant l'expliquer.

Le rythme d'Albon en course rend Red Bull perplexe

Red Bull Racing cherche à comprendre les difficultés rencontrées par Alexander Albon sur les longs relais, après un Grand Prix de Styrie difficile pour le Thaïlandais. Une semaine après son accrochage avec Lewis Hamilton alors qu'il jouait la victoire en Autriche, Albon a connu une course beaucoup plus anonyme et compliquée sur le même tracé. Jamais en mesure de suivre le rythme des leaders, il a terminé à la quatrième place après avoir notamment dû résister au retour de Sergio Pérez. Il a coupé la ligne avec 44 secondes de retard sur le vainqueur et 11 sur son coéquipier Max Verstappen, qui a pourtant observé un arrêt au stand supplémentaire.

Lire aussi :

L'écurie de Milton Keynes doit se pencher sur les raisons de cette course pénible, après avoir commencé à identifier quelques pistes. Albon semble par exemple plus à l'aise avec la RB16 lorsque celle-ci est peu chargée en carburant, ce qui se confirme en observant les deux parties de sa course.

"Alex a connu une course en deux temps", estime même Christian Horner, directeur de Red Bull. "Il était en difficulté dans la première moitié, et dans la seconde il a très bien piloté et son rythme était bon. Nous devons comprendre ça avec lui, et l'aider à être plus à l'aise avec la monoplace lorsqu'elle est lourde avec le carburant, car son rythme en deuxième partie de course était solide. Il s'est très bien battu contre Pérez, qui était alors le plus rapide en piste. À ce stade, il était trois ou quatre dixièmes plus rapide au tour que Bottas, qui avait des pneus moins usés."

Selon Paul Monaghan, ingénieur en chef de Red Bull, la difficulté pour Albon est de s'adapter aux variations de l'équilibre de la voiture sur la longueur d'un relais : "Nous faisons un arrêt au stand, chaussons des nouveaux pneus, et il dit que l'équilibre de la voiture est très bon. La détérioration de cet équilibre semble plus importante que pour Max. Nous avons écouté ses commentaires et ils sont très, très bon. Une fois de plus, sa mémoire des virages et des tours est des plus impressionnantes."

"Nous ne savons pas encore très bien pourquoi [il a des problèmes]. Il a souffert un peu plus, puis comme vous l'avez probablement vu à la télévision, il a eu du blistering à l'avant droit. Il essayait de protéger ça tout en étant le plus compétitif possible et en attaquant. Je pense que, quelle qu'en soit la cause, nous ne savons pas vraiment ce que c'est. Mais la chute de rythme est légèrement plus importante pour Alex, à première vue."

partages
commentaires
Ricciardo-Ocon : la consigne de Renault "allait venir"

Article précédent

Ricciardo-Ocon : la consigne de Renault "allait venir"

Article suivant

Red Bull bluffé par la vitesse de pointe de Mercedes

Red Bull bluffé par la vitesse de pointe de Mercedes
Charger les commentaires
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021