Alonso : "Choquant" que les points ont été donnés "gratuitement"

Fernando Alonso estime que ce qui s'est passé ce dimanche à Spa n'était "pas un Grand Prix" et trouve "choquant" que les points aient été attribués "gratuitement".

Alonso : "Choquant" que les points ont été donnés "gratuitement"

Douzième sur la grille, Fernando Alonso a automatiquement été promu à la 11e place sur la piste par la sortie dans son tour de mise en grille de Sergio Pérez. Mais l'Espagnol n'a ensuite pas eu l'occasion de lutter pour les points.

En effet, le GP de Belgique a vu des averses continues s'abattre sur Spa durant l'après-midi. Dans des conditions où envoyer les voitures en piste sous régime de drapeau vert était tout bonnement impossible sur le plan de la sécurité, la Formule 1 et la FIA ont tout fait pour essayer de trouver une fenêtre pour y parvenir, allant même jusqu'à invoquer la "force majeure" pour ne pas respecter la règle des trois heures d'épreuve qui aurait dû justifier que l'on ne coure pas au-delà de 18h00.

Lire aussi :

Finalement, devant des conditions inchangées, la direction de course a choisi de faire repartir les voitures pour deux tours sous Safety Car à 18h17, avant que le drapeau rouge soit déployé pour interrompre une seconde fois, et cette fois définitivement, la course. Comme plus de deux tours ont été parcourus par le leader, la moitié des points a été attribuée au top 10. Une situation sportive qui n'a pas été du goût de tout le monde.

Et Alonso fait partie de ceux qui peinent à comprendre la décision des instances, avec des mots très forts au micro de Canal+ : "Je ne considère pas qu'il s'agissait d'un Grand Prix aujourd'hui. En fait, c'est très triste qu'ils aient donné des points aujourd'hui parce que nous avons été empêchés de rouler par la pluie. J'étais à une place des points, mais je n'ai pas été autorisé à me battre pour ces points et pourtant ils ont été attribués en faisant les trois tours à la fin. Ça n'a aucun sens, donc... C'est choquant."

"Il était impossible de rouler. En fait [pourtant], on a roulé, on a fait des tours derrière le Safety Car... Toutes ces choses : les fans, les points et tout... c'est incroyable car on se bat très dur pour obtenir le moindre point. On est dans une position où chaque point compte et aujourd'hui ils ont été donnés gratuitement."

Résultats du GP de Belgique 2021 de F1

P. Pilote Constructeur Tours Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1  
2 United Kingdom George Russell Williams 1 1.995
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1 2.601
4 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1 4.496
5 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 1 7.479
6 France Pierre Gasly AlphaTauri 1 10.177
7 France Esteban Ocon Alpine 1 11.579
8 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 12.608
9 Canada Nicholas Latifi Williams 1 15.484
10 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1 16.166
11 Spain Fernando Alonso Alpine 1 20.590
12 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1 22.414
13 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1 24.163
14 United Kingdom Lando Norris McLaren 1 27.109
15 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 1 28.329
16 Germany Mick Schumacher Haas 1 29.507
17 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 1 31.993
18 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 1 36.054
19 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1 38.205
20 Canada Lance Stroll Aston Martin 1 44.108
partages
commentaires

Voir aussi :

Pourquoi le GP de Belgique a attribué des points sur un tour

Article précédent

Pourquoi le GP de Belgique a attribué des points sur un tour

Article suivant

Aucune pression commerciale pour débuter le GP de Belgique, selon la F1

Aucune pression commerciale pour débuter le GP de Belgique, selon la F1
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021