Formule 1 GP de Singapour

AlphaTauri confirme que Ricciardo ne courra pas à Singapour

Comme prévu, Daniel Ricciardo ne disputera pas le Grand Prix de Singapour ce week-end mais sera tout de même présent avec AlphaTauri dans un rôle d'ingénierie.

Daniel Ricciardo, AlphaTauri

Blessé à la main depuis son accident en essais libres lors du Grand Prix des Pays-Bas, Daniel Ricciardo a été opéré et remplacé par Liam Lawson pour la suite de l'épreuve de Zandvoort puis le GP d'Italie la semaine suivante.

Le directeur de Red Bull Racing, Christian Horner, avait indiqué à Monza que l'Australien, revenu à la compétition après six mois sur la touche au cœur de l'été suite à l'éviction de Nyck de Vries chez AlphaTauri, pourrait manquer quatre courses au total, amenant un éventuel retour au GP du Qatar, début octobre.

Avant le début du GP de Singapour, l'écurie italienne a confirmé que Lawson serait bien au volant de l'AT04 dans les rues de la Cité-État. Toutefois, Ricciardo ne sera pas bien loin puisqu'il "sera présent avec l'équipe à Singapour uniquement pour des raisons d'ingénierie". Aucune information n'a été donnée au sujet du GP du Japon, qui se courra la semaine prochaine à Suzuka.

Revenant sur ses deux premières épreuves en Formule 1, Lawon a déclaré : "Je me suis incontestablement senti plus à l'aise à Monza qu'à Zandvoort, même s'il me reste encore beaucoup à apprendre. Lorsque vous vous sentez plus à l'aise dans ce genre de voiture, cela peut faire une grande différence."

"Après deux courses, je comprends mieux les différences entre les composés des pneus, ce qui est très important. Je dirais que Monza a été une réussite, même s'il est décevant de terminer si près des points [11e]. Je pense que si j'avais pris un meilleur départ, les choses auraient pu être différentes, mais c'est quelque chose dont je vais tirer des leçons, et je suis impatient d'aller de l'avant."

Liam Lawson va disputer son troisième GP avec AlphaTauri à Singapour.

Liam Lawson va disputer son troisième GP avec AlphaTauri à Singapour.

Quant à ce qui l'attend à Singapour, une épreuve notablement difficile en raison du tracé urbain très sinueux – même s'il le sera un peu moins cette année – et des conditions climatiques pesantes, le Néo-Zélandais a expliqué : "J'étais à Singapour l'année dernière en tant que pilote de réserve. [...] Je sais que c'est une course très difficile physiquement, et quand vous êtes lancé dans la F1 dans cette situation, même avec tout l'entraînement du monde, il est toujours difficile de s'adapter. Ce sera extrêmement difficile, mais nous nous sommes entraînés et nous avons fait tout ce que nous pouvions pour nous y préparer."

"L'année dernière, j'ai fait l'expérience de la routine nocturne. C'est cool, pour être honnête, de vivre un week-end comme celui-là. C'est un peu différent de la normale. Évidemment, le plus gros ajustement sera de s'habituer à la piste, car je ne l'ai parcourue que sur simulateur, et les circuits urbains sont probablement les plus difficiles à reproduire."

"Ils demandent de la confiance, et quand vous débutez sur la piste, ou même dans ma situation, quand vous débutez en Formule 1, il est assez difficile d'avoir cette confiance dès le début du week-end. Je vais essayer d'accumuler autant de tours que possible, un peu comme à Monza, pour être honnête. C'était l'objectif à Monza, et ce sera un peu la même chose. En général, j'aime les circuits urbains, par exemple, j'adore Monaco, alors je m'attends à ce que Singapour me plaise aussi."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent McLaren dévoile une troisième livrée spéciale en 2023
Article suivant L'aspect marketing a ralenti les discussions Hamilton-Mercedes

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France