Réactions
Formule 1 GP d'Espagne

Deux salles, deux ambiances chez Alpine F1 malgré les points

Au Grand Prix d'Espagne 2024, Alpine a une nouvelle fois placé ses deux monoplaces dans le top 10. Alors que Pierre Gasly a pu gérer tout au long de la course, Esteban Ocon a lutté avec son A524, endommagée à l'avant.

Esteban Ocon, Alpine A524

Photo de: Sam Bagnall / Motorsport Images

Après un doublé dans le top 10 lors de la manche précédente au Canada, Alpine a réalisé à nouveau cette performance lors du Grand Prix d'Espagne et continue à sortir la tête de l'eau. L'écurie française a tout d'abord placée ses deux monoplaces en Q3 lors des qualifications, une première cette saison. 

Parti septième, Pierre Gasly a tout d'abord su rester au contact des voitures leaders. Le pilote français a ensuite géré toute sa course, se battant à plusieurs reprises face à la McLaren d'Oscar Piastri et la Red Bull de Sergio Pérez. Cependant, l'Alpine n'a pas pu faire le poids face à des monoplaces du haut de la grille, terminant une nouvelle fois à la neuvième place et se plaçant dans le top 10 pour la troisième fois consécutive. 

"On peut être très satisfait, c'était un très bon week-end !", déclare Pierre Gasly au micro de Canal+. "On a fait une bonne qualif avec les deux voitures dans le top 10 et aujourd'hui on arrive à faire une bonne course en marquant des points avec les deux voitures. On a réussi à se bagarrer avec une McLaren [Piastri] et une Red Bull [Pérez] à certains moments. C'est dommage pour la huitième place mais on progresse, c'est le plus important."

"On a eu un peu plus de mal avec les pneus durs à la fin. Il a fallu beaucoup gérer pendant la course, il faisait très chaud. Dans l'ensemble, on a fait une bonne course. Il y a des choses à améliorer comme le premier arrêt aux stands où l'on perd un peu de temps. Je n'étais pas hyper confortable dans la voiture mais on arrive à être performant en étant trois fois dans les points sur les trois dernières courses. Il faut continuer et essayer d'aller chercher un peu plus à chaque fois."

Deux salles, deux ambiances

Esteban Ocon a également terminé une nouvelle fois dans les dix premiers, prenant le dernier point de la dixième place. Cependant, le pilote français n'a pas vécu le même dimanche que son coéquipier, expliquant sa lutte tout au long de la course par une monoplace endommagée à l'avant. Les causes n'ont pas été communiquées mais Ocon a tout de même été satisfait de son résultat, au volant d'une A524 qui se "comportait bizarrement".

"C'est positif parce que l'on finit dans les points mais peut-être pas 'très' positif car ça reste que neuf et dix et ce n'est pas beaucoup de points", déclare Ocon sur Canal+. "On pense que l'on a eu un problème de fond plat, des dégâts de quelque chose en début de course qu'on a attrapé sur l'avant du plancher donc pour nous la course était très difficile. La voiture ne se comportait pas bien du tout. Les ingénieurs viennent de nous dire qu'il y avait un problème sur l'avant de la voiture et il faut que l'on comprenne ce que c'était exactement et pourquoi on a eu ce soucis."

"On limite quand même les problèmes en finissant dans les points mais c'était chaud et ça n'aurait pas dû être aussi chaud normalement. La voiture se comportait très bizarrement. Il y avait beaucoup de survirage dans les entrées de virage, la voiture glissait énormément et on surchauffait les pneus. On finit dans les points, c'est positif avec tout ça en espérant moins de problèmes la semaine prochaine."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Verstappen a fait "du rallye" et joué l'agressive pour l'emporter
Article suivant Hamilton : "Il n'a jamais été question d'utiliser les pneus durs"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France