Coronavirus : la F1 doit se montrer "incroyablement responsable"

Face à une épidémie de Covid-19 en constante évolution d'un pays à l'autre, Claire Williams juge la situation difficile pour toutes les personnes impliquées alors que la F1 doit gérer le déplacement des acteurs du paddock à travers le monde et la venue du public.

Coronavirus : la F1 doit se montrer "incroyablement responsable"

Selon Claire Williams, la Formule 1 doit se montrer "incroyablement responsable" dans les réponses qu'elle va apporter face à l'épidémie de coronavirus, sachant que toute mesure va engager des milliers de personnes réunies sur chaque course dans le monde entier. Compte tenu de l'incertitude qui règne sur les trois premières courses de la saison de F1, prévues en Australie, à Bahreïn et au Vietnam, bien qu'elles soient maintenues, la patronne de l'écurie Williams estime qu'il faut réfléchir attentivement aux mouvements du personnel et des spectateurs engagés pour chaque épreuve.

"C'est une situation incroyablement grave", a déclaré Claire Williams, s'exprimant lors d'un événement organisé à Londres par le sponsor en titre de son équipe, ROKiT. "Étant donné que nous sommes un sport mondial, qui voyage dans le monde entier avec des milliers et des milliers de personnes, et cela sans même tenir compte du nombre de fans qui voyagent eux aussi, il y a tellement de mouvement que nous devons nous montrer incroyablement responsables et aussi extrêmement réactifs."

Lire aussi :

À ce jour, seul le Grand Prix de Chine, initialement prévu du 17 au 19 avril, a été reporté. En Australie, tout se poursuit comme prévu pour accueillir le paddock et les fans la semaine prochaine à l'occasion du premier Grand Prix de la saison, cependant la situation mondiale évolue de jour en jour et a d'ores et déjà provoqué plusieurs annulations d'événements sportifs, notamment en MotoGP.

"Pour l'instant, c'est une cible mouvante", poursuit Claire Williams. "Nous restons clairement en contact avec les autorités compétentes, avec la F1 également, et nous suivons les directives au fur et à mesure qu'elles sont prises. Mais, en ce moment, la situation change littéralement d'heure en heure."

"C'est un travail de gestion assez difficile, quand on pense à la F1 et au nombre de personnes que l'on fait venir sur les courses, plus la quantité de matériel que l'on met dans le fret aérien et maritime, et le coût que tout cela implique. Au final, nous voulons aller courir, mais nous devons nous assurer que nous maintenons nos employés en sécurité en le faisant. Nous continuerons à suivre les directives au fur et à mesure qu'elles nous parviendront."

Bahreïn et le Vietnam dans le viseur

Felipe Massa estime pour sa part que l'épidémie de coronavirus est une préoccupation pour tout le monde, compte tenu des incertitudes qui planent sur l'évolution de la situation. "Je pense que c'est un moment un peu effrayant pour tout le monde", a déclaré l'ancien pilote de Formule 1, actuellement engagé en Formule E. "Nous avons besoin d'un peu plus d'informations. Le virus se développe, mais à quel point est-ce grave ? Les bonnes informations manquent encore. Nous voyons que de nombreux événements ont été annulés, et peut-être que beaucoup d'autres seront annulés si cela continue à se développer comme ça, alors nous devons juste faire attention."

S'il n'y a eu aucun changement à ce jour quant à la tenue des trois premières courses du championnat, de nouveaux doutes sont apparus sur le Grand Prix de Bahreïn, alors que le pays vient de suspendre temporairement l'entrée sur son territoire de toute personne s'étant rendue en Italie et dans un certain nombre de pays asiatiques dans les 14 jours précédents. La situation n'est pas claire non plus pour le Grand Prix du Vietnam, le pays ayant imposé des restrictions aux personnes arrivant d'Italie, qui doivent être placées en quarantaine pendant 14 jours. Ces mesures pourraient s'avérer gênant pour les membres de Ferrari, d'AlphaTauri et de Pirelli s'ils rentraient à leur base entre une épreuve et l'autre.

Ce sont précisément des restrictions de ce type qui ont conduit au report de la manche WorldSBK du Qatar et à l'annulation de la course MotoGP. Dans la foulée, le Grand Prix de Thaïlande avait été reporté, pour l'ensemble des catégories des Grands Prix, car le pays a pris des dispositions lundi matin pour interdire les événements de grande ampleur au vu de l'évolution de la situation sur place.

Lire aussi :

partages
commentaires
Les choix de pneus dévoilés pour Melbourne

Article précédent

Les choix de pneus dévoilés pour Melbourne

Article suivant

Haas : un départ de la F1 en cas de mauvais début de saison 2020 ?

Haas : un départ de la F1 en cas de mauvais début de saison 2020 ?
Charger les commentaires
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021