Réactions
Formule 1 GP d'Espagne

Hamilton pas encore totalement satisfait de sa Mercedes

Auteur lors des qualifications du GP d'Espagne de son meilleur résultat dans l'exercice en 2024, Lewis Hamilton n'est pas encore totalement à son aise avec la Mercedes.

Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, gare la voiture au Parc Ferme

Troisième des qualifications ce samedi à Barcelone, Lewis Hamilton a signé son meilleur résultat de la saison dans l'exercice, en échouant à 0"318 de la pole de Lando Norris et en devançant son équipier George Russell de deux petits millièmes.

Toutefois, en dépit de ce premier top 3 de l'année au départ d'une course du dimanche, le septuple Champion du monde n'est pas totalement satisfait du comportement de la Mercedes W15 lors du moment crucial que constituent les qualifications, estimant que sa F1 n'est pas à son meilleur quand elle doit être poussée dans ses derniers retranchements.

"J'ai toujours l'impression d'avoir perdu en performance avant les qualifications", a-t-il expliqué. "C'est une question de perspective. Peut-être qu'ils ont juste progressé, mais j'ai vraiment l'impression qu'il y avait un peu plus [à extraire]."

"Dès que vous commencez à pousser la voiture, elle n'aime pas ça. En essais libres, quand vous laissez un peu de marge, la voiture se comporte plutôt bien. Mais c'est lorsque vous commencez à vous appuyer sur elle pour essayer d'aller chercher un peu plus de temps au tour que nous avons vraiment du mal. Et je pense que tout est lié aux pneus."

"En EL1, j'avais sept dixièmes de retard à cause d'un problème avec les couvertures [chauffantes]. Nous avons ensuite réglé le problème pour les séances suivantes. Cela vous met un peu sur le reculoir. Mais oui, sinon, la voiture, c'est bien que nous soyons à ce niveau et c'est ma meilleure qualification de l'année, donc j'en suis vraiment reconnaissant."

Le problème de pneus auquel Hamilton fait référence a été discuté en interne chez Mercedes, qui a noté qu'il se produisait lorsque ses pilotes s'appuyaient vraiment sur la gomme avec des points de freinage plus profonds.

Hamilton a également déclaré que même si la voiture aurait dû être potentiellement "un peu plus performante" lors des qualifications, il avait l'impression qu'elle était "vraiment sur le fil du rasoir" en ce qui concerne la gestion des pneus.

"Nous avons donc des améliorations à apporter à la voiture", a-t-il ajouté. "Mais je suis vraiment heureux d'être P3. C'est une bonne place pour le départ [d'être derrière les deux premiers] avec cette longue ligne droite jusqu'au virage 1."

Avec Alex Kalinauckas

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Norris : Huit pilotes peuvent gagner le GP d'Espagne
Article suivant La grille de départ du GP d'Espagne F1 2024

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France