Réactions
Formule 1 GP d'Espagne

Russell explique la confusion avec Hamilton lors des qualifs

George Russell a expliqué le message radio adressé à son équipe au sujet de Lewis Hamilton lors des qualifications du Grand Prix d'Espagne, expliquant que les deux pilotes Mercedes cherchaient la même aspiration.

George Russell, Mercedes F1 W15

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Lors du premier des deux runs de la dernière partie des qualifications, Russell était derrière Hamilton lors de leurs tours de préparation, alors qu'ils se tenaient à l'écart d'Esteban Ocon qui allait commencer son tour rapide. George Russell a pris soin de ne pas gêner le pilote Alpine dans le dernier secteur, mais il s'est assuré de prendre l'aspiration de ce dernier lorsqu'il s'est engagé sur la longue ligne droite principale du circuit de Barcelone. Cela lui a permis de bénéficier d'un précieux avantage en termes de vitesse de pointe.

Cependant, Hamilton a eu la même idée devant lui, laissant passer Ocon sans trop compromettre sa vitesse de sortie dans le dernier virage. Après s'être concentré sur son tour, Russell a exprimé sa frustration sur la radio de l'équipe, en demandant : "Qu'est-ce que Lewis a fait dans la préparation de ce tour ?"

À l'issue de la séance de qualifications, Russell a minimisé l'incident, déclarant que son coéquipier et lui avaient simplement essayé d'obtenir la même aspiration. Heureusement pour le Britannique, la Ferrari de Carlos Sainz est également passée avant le dernier virage, ce qui a permis au pilote Mercedes d'obtenir le sillage de l'Espagnol au lieu de celle d'Ocon.

Interrogé par Motorsport.com pour expliquer ce qui s'est passé, Russell a répondu : "Lewis était assez loin devant moi, mais je pense que nous avions tous les deux les yeux rivés sur le même pilote pour obtenir une aspiration en début de tour. Je me concentrais sur mes rétroviseurs pour ne pas gêner Ocon et quand j'ai regardé devant moi, Lewis était là, essayant de prendre la suite d'Ocon. Il est évident que nous sommes dans l'instant et que lorsque vous essayez de tout faire bien, vous êtes un peu nerveux. Mais rien n'est gagné, rien n'est perdu et il n'y avait rien de plus à faire."

Lors de leur deuxième sortie, Lewis Hamilton et George Russell ont tous les deux semblé confirmer que les améliorations constantes apportées par Mercedes portaient leurs fruits, en tenant les deux Ferrari à distance pour s'emparer respectivement de la troisième et de la quatrième place sur la grille de départ.

Russell a été battu par son coéquipier pour seulement deux millièmes, les deux pilotes Mercedes se retrouvant à trois dixièmes de la première ligne. Russell a déclaré que si Mercedes n'avait pas assez d'atouts pour défier en qualifications la Red Bull de Max Verstappen ou la McLaren de Lando Norris, poleman à Barcelone, l'équipe était en quête d'une victoire dimanche sur un circuit où la dégradation des pneus pourrait ouvrir des opportunités de dépassement.

"Deux millièmes de seconde, c'est le plus gros écart que j'ai eu ces quatre dernières courses avec un pilote autour de moi, c'est donc fou", a déclaré Russell. "Le point positif, c'est que nous sommes dans le coup. Lando a fait un très bon tour. Je ne pense pas que Lewis et moi ayons tout bien fait à la perfection."

"J'avais l'impression qu'il y avait peut-être deux dixièmes sur la table, mais pas l'écart que nous avions avec la pole. Malgré tout, nous sommes troisième et quatrième, et nous sommes en bonne position pour nous battre pour la victoire demain."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Le programme du GP d'Espagne F1 2024
Article suivant Sainz déplore le marsouinage de la Ferrari dans les virages rapides

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France