Formule 1 GP de Miami

Hamilton se réjouit de l'explosion de la F1 aux États-Unis

Lewis Hamilton juge "incroyable" le fait que la F1 soit enfin parvenue à s'introduire aux États-Unis, après plusieurs années où le manque d'intérêt était évident.

Lewis Hamilton, Mercedes-AMG

Dans quelques jours, les monoplaces s'aligneront sur la grille de départ de l'Autodrome International de Miami pour disputer le premier Grand Prix de l'Histoire dans la capitale floridienne. L'événement, qui se tiendra autour du Hard Rock Stadium, est largement attendu dans le pays et a rejoint Austin pour une deuxième course sur le sol américain en 2022. Et dès l'an prochain, Las Vegas s'ajoutera à cette liste pour former un trio de Grands Prix chez l'Oncle Sam.

Ce regain d'intérêt est vu d'un très bon œil par les acteurs de la discipline, notamment par le septuple Champion du monde Lewis Hamilton. Le Britannique est le dernier à s'être imposé à Indianapolis, en 2007, et a traversé la période sans Grand Prix américain, terminée en 2012 avec l'arrivée d'Austin au calendrier.

"J'ai grandi en sachant à quel point ce sport est extraordinaire et en voyant qu'il y avait encore un fossé entre les États-Unis et le reste du monde, en termes de passion pour ce sport", explique Hamilton. "C'est vraiment incroyable de voir que nous avons réussi et qu'il y a un intérêt croissant aux États-Unis. Il y a énormément de fans de sport là-bas. Et je veux dire que Miami va être une expérience pour nous tous, pour les acteurs de la course, pour les fans qui regardent, pour les fans qui vont prendre l'avion et qui n'ont peut-être jamais été là auparavant. Les États-Unis ont beaucoup à offrir dans ce domaine, donc c'est très excitant."

Le circuit tracé autour du Hard Rock Stadium est long de 5,41 kilomètres et propose de nombreuses spécificités. Les pilotes tourneront en sens antihoraire et passeront par tous types de courbes, du secteur lent et son dénivelé changeant aux S rapides, sans oublier la ligne droite de 1,28 kilomètre qui devrait voir la majorité des dépassements. Le circuit a également fait beaucoup parler sur les réseaux sociaux ces derniers jours, avec l'installation d'une fausse marina au cœur du tracé.

L'ancien coéquipier de Lewis Hamilton chez Mercedes, Valtteri Bottas, fait partie des premiers à avoir essayé le circuit sur le simulateur et à l'avoir apprécié"En fait, c'est bien de voir qu'il s'agit d'une très bonne piste pour les dépassements", se réjouit le Finlandais. "De mon point de vue, je pense que la façon dont la piste a été pensée paraît positive. On devrait avoir une bonne course, avec des lignes droites plutôt longues et plusieurs très bonnes opportunités de dépassements. On verra comment cela se passe en vrai, mais pour moi, sur le papier, c'est prometteur. Et je suis sûr qu'en tant qu'événement, ce sera génial."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Pourquoi le GP de Miami sera un tournant pour la F1
Article suivant AlphaTauri : Gasly doit "faire attention" à son choix s'il part

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France