Marko : Albon est moins mauvais qu'il n'en a l'air

Malgré un rapport de force qui semble être à sens unique entre Max Verstappen et Alexander Albon chez Red Bull Racing, Helmut Marko prend la défense de l'Anglo-Thaïlandais.

Marko : Albon est moins mauvais qu'il n'en a l'air

À première vue, ce début de saison est particulièrement difficile pour Alexander Albon. Le pilote Red Bull a déjà encaissé un 6-0 en qualifications face à Max Verstappen, avec un déficit moyen de 0"552 sur le sec. En course, Albon peine également à suivre le rythme de son coéquipier – en partie car il est dans le trafic à cause de ses mauvaises performances en qualifications, mais pas seulement. Après avoir joué le podium en Autriche, il a fini à 11 secondes de Verstappen en Styrie, à 70 secondes en Hongrie, à 27 secondes en Grande-Bretagne, à 39 secondes au GP du 70e Anniversaire et à 99 secondes en Espagne.

Lire aussi :

D'après Helmut Marko cependant, Albon faisait partie des pilotes les plus rapides à Silverstone. "La perception des performances d'Albon est pire que la réalité", estime le conseiller de Red Bull en sport automobile dans un entretien avec Motorsport.com. "À Barcelone, nous sommes allés trop loin en termes de réglages, en tentant de lui donner un train arrière plus stable. Peu importe quel type de pneus il avait, dur, medium ou tendre : au bout de huit tours, nos températures étaient hors de la fenêtre. Donc il glissait partout."

"Ses qualifications étaient meilleures. Et ce qui est complètement oublié, c'est que lors des deux courses de Silverstone, il était le plus rapide dans le deuxième relais – plus rapide que Verstappen. Il a également prouvé au Red Bull Ring que quand il est dans son rythme, il est absolument rapide."

Dans les faits, le rythme des Red Bull était difficilement comparable au Grand Prix de Grande-Bretagne en raison de leurs stratégies très différentes, mais une telle comparaison n'est pas favorable à Albon, qui a perdu 23 secondes en 12 tours avec des pneus durs sept tours plus usés. L'Anglo-Thaïlandais a ensuite chaussé des mediums rodés, 17 tours après l'arrêt de Verstappen, mais ne lui a repris que quatre secondes en 18 tours.

Alex Albon, Red Bull Racing RB16, Max Verstappen, Red Bull Racing RB16

Au Grand Prix du 70e Anniversaire, Albon et Verstappen avaient tous deux des pneus durs pour le dernier relais, adoptés deux tours plus tôt par le numéro 23, qui a néanmoins laissé filer quelques secondes sur son partenaire.

Quoi qu'il en soit, Marko poursuit son éloge de son jeune pilote : "Albon est très bon quant à son retour technique. Ses performances en course sont très bonnes, et surtout dans les virages rapides, il est au niveau de Verstappen. Après, il perd deux dixièmes en un virage. Mais ce n'est pas un problème pour nous. Nous allons mener ça à bien."

Albon est le pilote le moins expérimenté en Formule 1 à avoir couru pour Red Bull, ayant rejoint l'écurie après seulement 12 Grands Prix disputés chez Toro Rosso, dont le directeur Franz Tost estime que les jeunes pilotes ont besoin de plus de temps pour progresser. Pour Marko, ce n'est toutefois pas une excuse pour ne pas être performant ; l'Autrichien se rappelle mieux que quiconque que Verstappen a remporté sa première victoire dès son premier Grand Prix chez Red Bull en 2016, alors qu'il découvrait sa monoplace au pied levé.

"Verstappen n'a pas eu tant de temps non plus. Peut-être que l'opinion de Franz Tost est un peu trop conservatrice. Ceux qui ne peuvent pas gérer ça n'auraient probablement pas réussi une carrière au sommet, de toute façon. Quoi qu'il en soit, de tels pilotes ne conviennent pas à Red Bull Racing", conclut-il, intraitable.

Propos recueillis par Christian Nimmervoll

partages
commentaires

Voir aussi :

Un an après sa victoire, Leclerc se prépare à souffrir à Spa

Article précédent

Un an après sa victoire, Leclerc se prépare à souffrir à Spa

Article suivant

EL1 - Les Mercedes en tête, les Haas au garage

EL1 - Les Mercedes en tête, les Haas au garage
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021