McLaren crée la surprise et se montre au niveau de Racing Point

Lors des qualifications du Grand Prix d'Autriche, Lando Norris a surpris avec la quatrième place, et les pilotes McLaren sont soulagés d'être dans le rythme des Racing Point.

McLaren crée la surprise et se montre au niveau de Racing Point

Au sein d'un peloton très serré, les McLaren ont réussi à se mettre en valeur avec la belle quatrième place de Lando Norris, qui s'élancera en deuxième ligne demain aux côtés de Max Verstappen. Le Britannique ne cachait pas sa satisfaction après sa meilleure qualification en carrière, et la meilleure qualification de McLaren depuis six ans. L'équipe s'était élancée troisième en Autriche à la faveur de pénalités en 2016, mais n'avait signé que le cinquième temps sous la pluie. Double motif de satisfaction, le team de Woking se place au niveau des Racing Point, pourtant vues comme favorites dans le peloton, et devant les Ferrari qui ont été en difficulté tout le week-end.

"Dès le début, les Racing Point étaient extrêmement rapides, donc nous n'avons jamais pensé que nous aurions une chance de les battre ou de nous en rapprocher. Mais moins on embarquait de carburant en qualifications, et plus la voiture semblait gagner en vitesse et en feeling. Cette piste était très bonne pour nous l'an dernier", admet Norris, qui ne veut toutefois pas s'avancer sur un bon résultat en course. "Nous avions une bonne confiance en la voiture et elle nous convient. J'espère que la course demain se passera bien, et nous avons deux week-ends ici, donc on espère répéter cela."

Lire aussi :

"[Racing Point] était clairement plus rapide que nous vendredi. Et comme nous l'avons dit, nous ne nous attendions pas à ça. Je me satisfait donc de ce résultat, mais je regarde tout autant vers la course. Il y a beaucoup de voitures derrière nous, les Ferrari surtout, leur rythme de course est très solide. Pour une raison que j'ignore, leur rythme de qualifications était très lointain. Mais ce sera pareil pour Racing Point, ils ont une bonne voiture et beaucoup d'appui. Je pense qu'ils pourront mieux gérer leurs pneus que nous donc ce sera difficile, mais si je peux rester dans ces positions, je serai heureux."

Un peu plus à la peine que son équipier, Carlos Sainz s'est toutefois qualifié huitième. Malgré des difficultés à trouver confiance en la voiture, il voit du positif dans ce résultat : "C'est une bonne journée pour toute l'équipe. Voir que l'on a la possibilité de lutter contre des équipes qui nous battaient facilement l'an dernier a été une bonne nouvelle. Personnellement, j'ai eu plusieurs problèmes d'équilibre au fil du week-end, surtout dans les virages rapides où je n'étais pas en confiance. Bien que je sois arrivé en Q3 et en huitième place avec un train de pneus usés, je pense que c'était une bonne journée et nous pourrons attaquer demain."

Et comme Norris, Sainz est rassuré de voir que McLaren n'a pour le moment rien à envier en performance pure à Racing Point, qui semblait clairement favorite parmi les équipes du peloton après les essais hivernaux : "C'est un soulagement, je pense que c'est un week-end où nous avons vu beaucoup de voitures rapides, comme les Racing Point, les AlphaTauri en Essais Libres 3, les Renault... mais soudain, nous avons réussi à revenir dans le coup et c'est un soulagement que nous puissions nous battre avec ces équipes. On devra voir si c'est aussi le cas sur les circuits avec plus d'appui, mais c'est une bonne nouvelle."

partages
commentaires
Verstappen : "Ce n'est pas encore un drame"

Article précédent

Verstappen : "Ce n'est pas encore un drame"

Article suivant

Hamilton innocenté par les commissaires

Hamilton innocenté par les commissaires
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Catégorie Qualifs
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Carlos Sainz Jr. , Lando Norris
Équipes McLaren
Auteur Emmanuel Touzot
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021