Le moteur de la Ferrari a été démarré

partages
commentaires
Le moteur de la Ferrari a été démarré
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
1 févr. 2019 à 07:19

Après l'assemblage des parties mécaniques de la monoplace, le moteur de la nouvelle Ferrari a été démarré pour la première fois à Maranello, en présence du directeur de l'équipe, Mattia Binotto.

Signe que le compte à rebours est lancé avant le début de la nouvelle saison de F1, deux moteurs se sont fait entendre mercredi, l'un à Woking, l'autre à Maranello. C'est à la mi-journée de ce 31 janvier que le département sportif de Ferrari a vibré pour la première fois au son du six cylindres version 2019, lorsque celui-ci a été allumé, monté sur le châssis d'une monoplace encore baptisée 670 du nom que porte son projet en interne.

La voiture a été démarrée afin de vérifier que tout fonctionnait correctement, après l'assemblage des pièces mécaniques, à deux semaines de sa présentation officielle. Certaines parties aérodynamiques n'arriveront que dans les prochains jours, néanmoins le reste de la voiture a été monté assez rapidement, et pour cause : le train arrière (unité de puissance – transmission – suspension arrière) sera fourni aux équipes clientes que sont Haas et Sauber, aussi était-il nécessaire de réduire les délais afin de pouvoir transmettre suffisamment tôt ces pièces à l'ensemble des équipes concernées.

Lire aussi :

Étape rituelle de la naissance de chaque monoplace à l'approche de la saison F1, l'allumage de la future arme de Sebastian Vettel et Charles Leclerc s'est fait en présence de Mattia Binotto, team principal et directeur technique de la Scuderia.

Si, à l'instar de McLaren, Ferrari n'a dévoilé aucune image de ce moment, le son du moteur a été partagé sur internet afin de donner aux tifosi un avant-goût de ce que leur réserve la monoplace qui sortira bientôt des ateliers.

La présentation officielle de la Ferrari est prévue pour le 15 février, à Maranello. La Scuderia prévoit par ailleurs un shakedown avant le début officiel des tests hivernaux, le 18 février à Barcelone.

 

Lire aussi :

Article suivant
Rétro 1989 - Première victoire d’une boîte semi-automatique en F1

Article précédent

Rétro 1989 - Première victoire d’une boîte semi-automatique en F1

Article suivant

Rivola : "Mon Vettel n'est clairement pas celui de 2018"

Rivola : "Mon Vettel n'est clairement pas celui de 2018"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel Boutique , Charles Leclerc
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Franco Nugnes