Norris surpris que Vettel quitte Ferrari

Le marché des transferts 2021 de la Formule 1 s'est animé pendant la trêve causée par la pandémie de COVID-19, avec des annonces qui ont surpris Lando Norris pour certaines, tandis qu'il s'attendait à d'autres.

Norris surpris que Vettel quitte Ferrari

Le divorce entre Sebastian Vettel et Ferrari, qui vont entamer la sixième saison d'une collaboration ayant déjà débouché sur 14 victoires en Grand Prix, n'était pas vraiment attendu, surtout si tôt dans l'année, et que la Scuderia recrute Carlos Sainz à sa place n'était pas une évidence non plus pour l'actuel coéquipier de l'Espagnol.

Lire aussi :

En revanche, Lando Norris n'a pas été surpris de voir Daniel Ricciardo rejoindre McLaren à ses côtés, dans la mesure où l'Australien avait déjà négocié avec l'écurie pour 2019 avant de finalement choisir Renault, équipe alors mieux placée au championnat.

"Que Daniel vienne chez McLaren n'était pas trop une surprise, mais je pense que la grosse surprise, c'était que Carlos quitte McLaren pour Ferrari et que Vettel quitte Ferrari", déclare Norris pour Motorsport.com. "J'imagine que c'était un peu un choc, surtout que personne ne s'attendait vraiment à ce que Seb fasse ça, à ce qu'il ne resigne pas avec Ferrari. Je pense qu'à partir du moment où Seb n'a pas signé, l'on savait que quelque chose allait se produire."

"Tous les pilotes avaient l'air assez fermement positionnés au sein de leurs équipes respectives car personne ne s'y attendait vraiment. J'imagine qu'une surprise allait se produire, et Carlos a foncé et a obtenu le baquet. Bien joué, je suis content pour lui. Mais pour Ricciardo, je ne pense pas que c'était autant une surprise, car je savais que McLaren le voulait avant la saison 2019 et qu'il était sur leur radar. McLaren ayant fait mieux que Renault l'an dernier, peut-être que cela lui a fait changer d'avis."

Lando Norris, McLaren et Daniel Ricciardo, Renault F1 Team, en conférence de presse

Par ailleurs, les saisons 2019 et 2020 sont les premières depuis 1995 lors desquelles McLaren a engagé un duo de pilotes n'ayant remporté aucune victoire en Grand Prix, mais Ricciardo va apporter avec lui son palmarès de sept succès.

"Il a l'expérience de la victoire, et c'est quelque chose que Carlos n'avait pas, bien qu'il soit un pilote extrêmement bon. Daniel a un peu plus d'expérience du travail avec les top teams, il sait précisément ce qui est nécessaire pour gagner des courses. Apprendre de lui dans ce domaine sera l'aspect le plus important. Sa mentalité de ce côté-là est quelque chose qui va être différent de ce que Carlos et moi avions."

Lire aussi :

"Je n'ai jamais passé deux ans dans la moindre catégorie à part mes premières années de karting, et ceci est ma seconde année de F1. C'est la première fois que je suis dans cette situation, je reste et je vais travailler avec un coéquipier différent. Je ne sais pas vraiment à quoi m'attendre, cela reste relativement nouveau pour moi. [Daniel] peut aussi beaucoup apporter à l'écurie et évidemment l'aider à s'améliorer également. J'imagine que nous le découvrirons l'an prochain", conclut Norris.

Propos recueillis par Stefan Mackley

partages
commentaires
Häkkinen voit en Bottas un candidat au titre mondial en 2020

Article précédent

Häkkinen voit en Bottas un candidat au titre mondial en 2020

Article suivant

Mercedes : La hiérarchie 2022 dépendra grandement de 2020

Mercedes : La hiérarchie 2022 dépendra grandement de 2020
Charger les commentaires
Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour Prime

Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour

Ce concept est imparfait depuis que la Formule 1 l'a réadopté en 2019, et chaque semaine qui passe tend à montrer qu'accorder un point pour le meilleur tour en course est une mauvaise idée.

Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021