Russell : "Je me sens assez bien pour piloter"

George Russell se montre rassurant sur son état de santé à l'issue des premières séances d'essais libres du Grand Prix d'Abu Dhabi.

Russell : "Je me sens assez bien pour piloter"

George Russell était souffrant ce jeudi soir, et l'équipe Williams s'est mise en quête d'un remplaçant ; candidat évident, le pilote de réserve Mercedes Esteban Ocon a les jambes trop longues pour s'installer confortablement dans la FW42, et c'est donc sur son ancien pilote Sergey Sirotkin, actuel pilote de réserve Renault et McLaren, que l'écurie britannique a jeté son dévolu.

Lire aussi :

La priorité était néanmoins que Russell puisse participer au Grand Prix comme prévu ; l'Anglais a été jugé apte à disputer les essais libres par Hintsa Performance, qui gère sa préparation physique, et s'il n'est pas dans une forme optimale, il devrait être en mesure de poursuivre cet ultime week-end de course de la saison 2019.

Mais quel est ce souci de santé qui a failli le laisser sur la touche ? "Je ne vais pas m'épancher là-dessus", répond Russell. "C'est juste quelque chose de différent. J'en dirai davantage le moment venu, mais pas maintenant. Comment on se sent quand on est assis sur son lit d'hôtel et comment on se sent au volant, ce sont deux choses très différentes. Je ne me sentais pas trop mal hier soir, mais je ne savais pas comment j'allais me sentir aujourd'hui."

"Vous comprendrez quand j'expliquerai, mais comme je l'ai dit, ce n'est pas le bon moment. La priorité absolue est de prendre soin de moi, et il a toujours été prévu que nous évaluions la situation après les essais libres. Bien sûr, l'équipe a besoin d'un plan B, et elle en a un. Je ne me sens pas à 100%, mais assez bien pour piloter. C'est l'essentiel."

George Russell, Williams Racing FW42

La directrice d'équipe Claire Williams n'a pas souhaité, elle non plus, donner davantage de détails sur le mal qui affecte Russell ou sur l'identité de son éventuel remplaçant. "C'est la fin de saison, n'est-ce pas ?" a-t-elle commenté plus tôt dans la journée au micro de Sky Sports F1. "Je pense que tout le monde se sent un peu las."

"Dès qu'on a un pilote pour lequel on est un peu inquiet, il faut évidemment avoir une solution de secours dans une certaine mesure, nous nous sommes donc assurés que ce soit le cas. Je ne souhaite pas faire savoir qui cela pouvait être, mais j'espère que ça ira pour George et qu'il sera dans la voiture pour tout le week-end."

Comme souvent, Russell et Robert Kubica ont conclu cette journée loin de la concurrence en matière de performance, le Britannique devançant son coéquipier d'une seconde et étant lui-même relégué à une seconde d'Antonio Giovinazzi au 18e rang.

"Le rythme était relativement médiocre, il nous faut comprendre pourquoi. Mais la voiture était agréable à piloter. On dirait que quand la sensation est bonne, nous sommes lents, et quand la sensation n'est pas bonne, nous sommes relativement rapides. J'étais assez satisfait des EL2, mais seul le chrono compte, et le chrono n'y est pas", conclut Russell.

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Bottas sanctionné pour l'accrochage avec Grosjean

Article précédent

Bottas sanctionné pour l'accrochage avec Grosjean

Article suivant

Hamilton teste des réglages et rend la Mercedes "erratique"

Hamilton teste des réglages et rend la Mercedes "erratique"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes George Russell
Équipes Williams
Auteur Benjamin Vinel
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021