Russell : La Williams est bien plus agréable à piloter

Il est encore trop tôt pour juger du niveau de compétitivité de la Williams FW43, mais George Russell est déjà satisfait du comportement de sa nouvelle monture.

Russell : La Williams est bien plus agréable à piloter

Pour la structure de Grove, c'est le jour et la nuit par rapport à des essais hivernaux 2019 où elle avait manqué deux journées et demi d'essais en raison d'une FW42 en retard. George Russell lui-même fait preuve d'auto-dérision à ce sujet, ne manquant pas de souligner qu'à ce stade, la voiture était "encore en pièces détachées".

En revanche, le bolide 2020 s'est payé le luxe de faire un shakedown avant la première journée de tests, et la matinée inaugurale sur le circuit de Barcelone s'est avérée encourageante : 73 tours (contre 33 lors de la première semaine d'essais 2019) et un temps de 1'18"168, près d'une seconde plus rapide que le chrono qualificatif de Russell au Grand Prix d'Espagne 2019 et très proche de sa référence sur l'ensemble des tests 2019 (réalisée en gomme C5, deux crans plus tendre que la C3 employée ce matin).

Lire aussi :

"Je dirais que le comportement général de la voiture est bien meilleur", se félicite l'Anglais. "Dès le premier tour du jour, j'ai eu la confiance de pousser la voiture à la limite, alors que l'an dernier, la sensation n'était pas agréable dans les premiers tours. En fait, c'était assez effrayant de piloter lors des premiers tours l'an dernier, en essayant de construire cette confiance."

"Là, c'est déjà mieux, mais une voiture agréable à piloter n'est pas forcément rapide. Ce sport est basé sur le temps au tour ; peu importe comment on parcourt ce tour, tant que la voiture est rapide, c'est l'essentiel. Il y a des progrès dans ce domaine ; reste simplement à voir si nous sommes parvenus à mettre davantage d'appui sur la voiture pour concurrencer les gars autour de moi."

George Russell, Williams FW43

Après une campagne 2019 passée en fond de peloton, avec un seul point au compteur, Williams doit être soulagé de cette matinée sans accroc. "C'est extrêmement important", confirme Russell. "L'an dernier, c'était loin d'être idéal ; l'équipe a fait du très bon travail pour accomplir cela. La voiture est bien mieux construite que l'an dernier, elle a l'air meilleure en matière de design ; je pense donc que cette matinée a été très positive."

"Tout le monde était un peu perdu l'an dernier car ils ne savaient pas quoi faire, vu qu'il n'y avait pas de voiture ici. Nous sommes vraiment enthousiastes pour la nouvelle saison ; la dernière forgeait le caractère. Je suis convaincu que nous prendrons plus de plaisir en course que l'an dernier. C'est ce que nous espérons tous."

Et pour la symbolique, c'est la Williams qui a été la première en piste lors de ces essais, dès 9h ce mercredi matin. "Nous avions une matinée intense au programme, et pour tout faire, il était important de prendre la piste tout de suite. Mais j'imagine aussi qu'après l'an dernier, c'était important psychologiquement pour nous tous, et pour tous ceux qui ont travaillé jour et nuit à l'usine, de voir leur voiture en piste en premier. C'est un soulagement pour tout le monde, et nous pouvons désormais nous attaquer à ce programme d'essais", conclut Russell.

partages
commentaires
Ocon a découvert une Renault qui "semble bien née"

Article précédent

Ocon a découvert une Renault qui "semble bien née"

Article suivant

Toutes les Alfa Romeo de l'Histoire de la F1

Toutes les Alfa Romeo de l'Histoire de la F1
Charger les commentaires
Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour Prime

Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour

Ce concept est imparfait depuis que la Formule 1 l'a réadopté en 2019, et chaque semaine qui passe tend à montrer qu'accorder un point pour le meilleur tour en course est une mauvaise idée.

Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021