Verstappen : "Les gens pensent que je n'ai pas l'esprit d'équipe"

Max Verstappen affirme qu'il n'en dira pas plus sur l'épisode d'Interlagos car le public "ne comprendrait toujours pas" les raisons l'ayant poussé à ne pas laisser passer son coéquipier Sergio Pérez.

Sergio Perez, Max Verstappen, Red Bull Racing

Max Verstappen n'en dira pas plus sur l'incident survenu au Brésil quand il a refusé de laisser passer Sergio Pérez malgré une consigne d'équipe. En arrivant à Abu Dhabi pour le dernier Grand Prix de la saison, le double Champion du monde et son écurie affirmaient que la situation avait été aplanie en interne, tout comme Sergio Pérez. Red Bull précisait avoir compris et accepté les raisons invoquées par son pilote pour ne pas se plier à la consigne. Une motivation qui n'a toutefois pas été révélée publiquement, laissant les rumeurs prendre le pas notamment autour d'un prétendu crash volontaire de Sergio Pérez à Monaco.

Même avec un peu plus de recul, Max Verstappen maintient qu'il n'a aucune intention de révéler les raisons qui l'ont poussé à se maintenir devant son coéquipier, qui était en quête de points pour terminer deuxième du championnat, ce qu'il n'est finalement pas parvenu à faire. "Je pense que si je le faisais, ils [les gens] ne comprendraient toujours pas", avance-t-il dans un long entretien accordé à Viaplay. "Les gens ne comprennent pas non plus ce qui se passe en coulisses tout au long de la saison."

"Curieusement, les gens pensent que je n'ai pas l'esprit d'équipe, alors que je suis toujours très ouvert", poursuit le Néerlandais. "Les gens ne le voient pas mais, pendant une saison, tout le monde travaille sur son propre setup. Avec Gianpiero Lambiase [son ingénieur de course] et les autres, on est généralement plutôt bons pour trouver la bonne direction. En général, c'est aussi adopté de l'autre côté [du garage]. On ne raconte jamais ces choses-là, naturellement, et elles n'ont pas à l'être. Toutes ces choses pèsent dans le lien avec l'équipe. Au bout du compte, on doit être les meilleurs en tant qu'équipe et les deux voitures doivent être bonnes. Je ne garde jamais rien pour moi. Je suis très ouvert dans ce que l'on fait et pour essayer des choses. D'une certaine manière, les gens ne le comprennent pas, mais bien sûr que c'est possible. C'est comme ça."

Interrogé sur ses relations avec Sergio Pérez, Max Verstappen répète qu'elles sont "bonnes, comme d'habitude en fait" et n'accorde que peu d'importance à la manière dont l'épisode d'Interlagos a été mis en avant du fait de sa réaction ferme à la radio mais aussi de celle de Sergio Pérez à chaud, que le Mexicain a lui-même dit regretter quelques jours plus tard.

Cible de nombreuses critiques après le Grand Prix de São Paulo, le double Champion du monde n'en fait pas une affaire tant qu'il est le seul visé, lui qui s'était déjà emporté la semaine dernière contre les menaces touchant sa famille sur les réseaux sociaux.

"Si les gens ne sont pas d'accord et ne m'aiment pas, pas de problème", insiste-t-il. "J'espère que ça les empêche de dormir. S'ils touchent à ma famille, alors c'est un problème. Je peux facilement ignorer les choses comme des gens qui sont en colère contre moi, ces gens-là ne comprennent pas non plus. Mais s'ils envoient des messages de menace à ma sœur, à ma mère ou à un ami, alors je pense que ça va trop loin."

Avec Niels Dijksterhuis

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Mercedes : 2022 reste moins douloureux que la perte du titre 2021
Article suivant Kovalainen : Hamilton a décidé de ne plus céder face à Verstappen

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France