Verstappen ignore l'idée de voir Hamilton rejoindre Red Bull

Max Verstappen n'a pas donné de crédit à l'idée d'Eddie Jordan, qui conseille à Lewis Hamilton de rejoindre Red Bull. "Pourquoi ferait-il ça ?", s'étonne le Néerlandais.

Verstappen ignore l'idée de voir Hamilton rejoindre Red Bull

Ces derniers jours, le fantasque Eddie Jordan s'est fait remarquer par des propos tenus dans la presse néerlandaise, donnant notamment quelques conseils à Lewis Hamilton et Toto Wolff. Concernant le sextuple Champion du monde, l'ancien patron d'écurie estime qu'il devrait quitter Mercedes pour rejoindre Red Bull Racing et se mesurer directement à Max Verstappen. La tendance réaliste, sur cette question, va plutôt dans le sens d'une prolongation de contrat du pilote britannique, dont le bail s'achève à l'issue de la saison en cours. Néanmoins, tant que la signature n'est pas apposée, les spéculations les plus folles continuent de courir !

Lire aussi :

Ce jeudi à Sotchi, Max Verstappen s'est étonné de ce conseil donné par Eddie Jordan, ou plutôt l'a-t-il renvoyé dans les cordes, estimant que Lewis Hamilton n'aurait absolument aucun intérêt à rejoindre l'écurie autrichienne. "Pourquoi ferait-il ça ?", a-t-il lancé. "Il veut gagner le championnat, je veux aussi le gagner, il a évidemment essayé d'être dans la bonne équipe. Pour le moment, il est dans la bonne équipe pour remporter le championnat. Mais nous verrons bien ce qui se passera."

En cette saison 2020 dominée jusqu'à présent par Mercedes, Max Verstappen a d'abord fait office d'empêcheur de tourner en rond, devançant même Valtteri Bottas au championnat, avant de subir deux abandons coup sur coup, à Monza puis au Mugello. Le duel entre le Néerlandais et Hamilton est souvent espéré par le public ainsi que par les observateurs, mais le pilote Red Bull n'y accorde pas d'importance particulière.

"Je ne pense pas vraiment à ça", assure-t-il. "Je m'occupe de moi, et j'essaie de gagner des courses, de gagner des titres. Je ne me préoccupe pas vraiment de contre qui je pilote pour le championnat ni du nombre de victoires ou de titres qu'il a. Ce n'est pas quelque chose que je peux contrôler. La seule chose que je peux contrôler, c'est moi, essayer de travailler avec l'équipe pour être le plus compétitif possible afin qu'ils [Mercedes] arrêtent de gagner."

Un week-end compliqué en Russie ?

Max Verstappen, Red Bull Racing RB16

Après ses deux abandons en Italie, Verstappen veut reprendre sa marche en avant ce week-end à Sotchi, même s'il ne s'attend pas vraiment à voir le tracé russe convenir parfaitement à sa monoplace.

"Je suis très motivé, mais ce qui était plus important, c'était de comprendre les problèmes pour que nous puissions les résoudre", insiste-t-il alors que Honda a mis en place des correctifs sur son unité de puissance. "Pour le moment, nous avons connu trois abandons en neuf courses, ce n'est pas génial. Nous essayons de faire en sorte que ça ne se reproduise pas. Ils m'ont expliqué beaucoup de choses, donc j'espère que ça n'arrivera plus. Mais nous ne pouvons pas spéculer là-dessus. C'est une question de temps pour le démontrer en piste."

"Ce week-end [en Russie] n'a jamais été incroyable pour nous au niveau de la compétitivité. Je n'attends aucun miracle. Il y a beaucoup de longues lignes droites et de virages à 90 degrés, des virages très courts, donc on ne peut pas faire de grosse différence. Ceux qui nous suivent seront probablement beaucoup plus proches par rapport au Mugello. Nous verrons à quel point nous sommes compétitifs ce week-end, mais l'objectif sera de terminer sur le podium."

partages
commentaires
Pérez regrette que Racing Point lui "cache" déjà des choses

Article précédent

Pérez regrette que Racing Point lui "cache" déjà des choses

Article suivant

Le GPDA a écrit à la FIA après le carambolage du Mugello

Le GPDA a écrit à la FIA après le carambolage du Mugello
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021