Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
44 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
55 jours
09 mai
Prochain événement dans
61 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
92 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
100 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
135 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
149 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
177 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
184 jours
12 sept.
Course dans
191 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
208 jours
10 oct.
Course dans
218 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
233 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
240 jours
07 nov.
Course dans
247 jours

EL3 - Verstappen leader, Gasly dans le top 3

Les difficultés de Sebastian Vettel se poursuivent sur le tracé ovale de Sakhir, alors que Max Verstappen a chassé George Russell des commandes au terme de la troisième séance d'essais libres.

EL3 - Verstappen leader, Gasly dans le top 3

Soixante minutes, c'est ce dont disposent les pilotes ce samedi pour parfaire leur ressenti de la piste "ovale" de Bahreïn et mettre au point leurs réglages avant les qualifications du Grand Prix, se tenant à partir de 18h00, heure française. Du roulage que le plateau n'est pas particulièrement pressé de faire durant le premier quart d'heure, au cours duquel les autos demeurent calmement dans les garages. Seule exception : le débutant Pietro Fittipaldi, remplaçant de Romain Grosjean ce week-end, qui place ainsi la Haas #51 comme la première machine à signer un chrono lors de cette séance.

Il faut ainsi attendre que le compteur n'annonce plus que 45 minutes de séance pour voir la piste s'animer de plusieurs monoplaces, dont celle de Ricciardo qui signe un premier temps de 55"311 en pneus durs, avant d'être délogée des commandes par la Ferrari de Leclerc (55''253). Peu avant la mi-séance, c'est la Mercedes de Bottas qui prend la place habituellement réservée aux machines de Brackley, en pneus tendres : 55''010. Toute amélioration devra désormais se trouver dans les 54''.

Déterminé à retrouver les avant-postes après avoir été en retrait de George Russell successivement du fait d'avoir endommagé son fond plat en EL1, puis d'avoir dépassé les limites de la piste sur son tour le plus performant en EL2, Valtteri Bottas enfonce le clou avec détermination en tournant cette fois une demi-seconde plus vite et plaçant un 54''523 avant de rejoindre les stands.

Lire aussi :

Les difficultés se poursuivent pour Vettel

Après n'avoir roulé qu'avec les pneus durs en première partie de séance et signé qu'un 17e chrono, Sebastian Vettel s'élance sur une piste très calme avec un train de pneus tendres rutilants. En délicatesse avec ce tracé depuis le début du week-end, l'Allemand établit un second chrono sur son premier tour lancé, à 335 millièmes de Bottas. La tentative suivante du #5 se concentre sur une évaluation de ce qui pourrait être la stratégie adoptée en qualifications : deux tours "lents" de mise en condition des enveloppes pneumatiques et du rendement optimal de la batterie de l'auto, avant une attaque à pleine charge sur le troisième. Le résultat n'est guère convainquant.

Dans le même temps, une nouvelle mise en marche du clan Mercedes voit Bottas faire de nouveau tomber la marque, cette fois en 54''270, et Russell reprendre la seconde position. Les Ferrari sont désormais à 0''584 (Leclerc) et 0''586 (Vettel), devancées par la McLaren de Norris et l'Alfa Romeo de Giovinazzi. Pour Vettel, cependant, les chronos deviennent soudain une préoccupation bien secondaire : Ferrari décide d'opérer un changement d'unité de puissance de précaution sur la monoplace du quadruple Champion du monde en fin de séance. L'allure du week-end du #5 vient de changer drastiquement.

Dix dernières minutes encombrées sur le circuit verront les pilotes réaliser des améliorations de toutes parts, mais tout de même encore loin de l'intensité annoncée des qualifications. Verstappen place temporairement sa Red Bull aux commandes en 54''064, tandis que Ricciardo endommage le fond plat de sa Renault en escaladant un vibreur à pleine vitesse.

Comme à sa bonne habitude, Max Verstappen s'est affiché comme le premier rival des Mercedes sur la feuille des temps. Derrière, chaque centième de seconde compte, parmi un plateau habituellement déjà très resserré et particulièrement compact sur le court tracé avalé en moins d'une minute, le plus bref de l'Histoire de la F1. Beau tir groupé des Français du plateau, avec Gasly troisième et Ocon quatrième.

Bahrain Grand Prix de Sakhir - Essais Libres 3

P. Pilote Tours Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen 23 54.064  
2 Finland Valtteri Bottas 20 54.270 0.206
3 France Pierre Gasly 24 54.427 0.363
4 France Esteban Ocon 21 54.453 0.389
5 United Kingdom Lando Norris 15 54.606 0.542
6 Thailand Alexander Albon 22 54.629 0.565
7 United Kingdom George Russell 20 54.664 0.600
8 Mexico Sergio Pérez 20 54.678 0.614
9 Canada Lance Stroll 18 54.693 0.629
10 Spain Carlos Sainz Jr. 16 54.720 0.656

partages
commentaires
Pietro Fittipaldi sera pénalisé sur la grille à Sakhir

Article précédent

Pietro Fittipaldi sera pénalisé sur la grille à Sakhir

Article suivant

Qualifs - Bottas mène le doublé Mercedes qu'il fallait dominer

Qualifs - Bottas mène le doublé Mercedes qu'il fallait dominer
Charger les commentaires
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021