Vettel-Leclerc : Ferrari avance après une situation "inacceptable"

Mattia Binotto a confirmé la tenue de plusieurs échanges constructifs ces derniers jours à Maranello, après l'accrochage qui a éliminé les deux pilotes Ferrari lors du Grand Prix du Brésil.

Vettel-Leclerc : Ferrari avance après une situation "inacceptable"

Dix jours après l'accrochage survenu entre Charles Leclerc et Sebastian Vettel à Interlagos, l'heure est à l'apaisement chez Ferrari. Comme l'avait promis Mattia Binotto dès le soir du Grand Prix du Brésil, c'est en interne que les suites de l'incident ont été soulevées, à travers des discussions menées dans l'intimité des murs de Maranello. À l'aube du dernier rendez-vous de la saison à Abu Dhabi, le directeur de la Scuderia assure que les deux pilotes ont conscience de la faute commise à Interlagos et que tout se passe en bonne intelligence entre ses ouailles.

Interrogé sur ces échanges a priori fructueux, Binotto précise qu'ils ont eu lieu non seulement le dimanche après la course mais également dans les jours qui ont suivi. "Nous avons discuté ensemble, tous les trois mais aussi individuellement, et je crois qu'ils comprennent que ce qui s'est passé était inacceptable", insiste-t-il. "Nous savons désormais comment aller de l'avant."

Lire aussi :

Comme il l'avait fait peu après le double abandon au Brésil, le patron de Ferrari a de nouveau assuré que ses deux pilotes entretenaient de très bonnes relations, meilleures selon lui que celles imaginées par certains observateurs. Revenant sur les épisodes qui ont jalonné la collaboration de Vettel et Leclerc en 2019, il a même donné des exemples concrets pour justifier sa perception.

"La vérité, c'est qu'ils s'amusent ensemble, tout comme ils ont une relation qui est bonne et harmonieuse, ce qui est peut-être différent de ce que l'on peut lire ou penser", persiste-t-il. "Vous pourriez penser qu'ils sont en conflit en piste, mais ce n'est pas le cas. Par exemple, je me souviens qu'après la controverse en Russie, nous avons passé un bon moment tous les trois au restaurant au Japon. Ils ont même pris leurs téléphones pour se montrer leurs photos. C'est toujours sympathique et c'est chouette qu'ils apprécient chacun la compagnie de l'autre."

Très attaché à déminer la situation, alors qu'il a qualifié de "chance" l'accrochage d'Interlagos car il offrait l'opportunité de mettre les choses au point avant 2020, Binotto souligne également que Vettel et Leclerc ont tous les deux "l'esprit d'équipe" et que ce point crucial était rassurant. "Je crois que l'esprit d'équipe est très important pour s'assurer que nous soyons tous à notre meilleur niveau", conclut-il. "Vraiment, l'esprit d'équipe est selon moi ce que nous avons amélioré cette année, et ce sera au profit de l'année prochaine."

partages
commentaires
Bottas a pris le volant d'une DS3 WRC

Article précédent

Bottas a pris le volant d'une DS3 WRC

Article suivant

Mercedes a "quelque chose à prouver" à Abu Dhabi

Mercedes a "quelque chose à prouver" à Abu Dhabi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Charles Leclerc
Équipes Ferrari
Auteur Basile Davoine
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021