La Williams évoluée semble "assez forte"

Alex Albon affirme que la Williams FW44 améliorée était "assez forte" sur la piste du Grand Prix de Grande-Bretagne, malgré des essais limités ce vendredi.

La Williams évoluée semble "assez forte"
Charger le lecteur audio

Williams a fortement remanié sa FW44 pour l'épreuve de Silverstone dans le but de la faire progresser dans la hiérarchie de la saison 2022 de F1. S'inspirant du concept Red Bull, les modifications apportées par Williams concernent les ailerons, le plancher, les pontons, le capot moteur, la suspension et le diffuseur.

Les pièces ayant été produites en nombre limité, Alex Albon bénéficie d'un accès exclusif aux modifications pour le GP de Grande-Bretagne, Nicholas Latifi devant les recevoir lorsque l'équipe aura suffisamment de pièces de rechange.

Lire aussi :

Bien que la première journée de travail à Silverstone ait été compromise par une première séance d'essais sur piste humide, Albon a déclaré que les premières impressions tirées du roulage sur piste sèche dans l'après-midi étaient encourageantes. "Je me sentais bien. C'était différent. C'est délicat parce que tout le monde n'a pas beaucoup roulé en EL1, et quand vous avez une évolution, vous avez besoin de kilométrage, et nous n'avons pas eu beaucoup de temps de piste aujourd'hui."

"Nous avons aussi eu un petit problème à la fin des EL2, donc nous n'avons pas fait de long relais. Nous avons fait peut-être six ou sept tours chronométrés, mais chaque fois que nous étions en piste, au moins, nous étions assez forts. C'est bien. Parfois, les améliorations demandent un grand changement de réglages et bien que nous en ayons besoin, il y a encore des choses à travailler, cela devrait être réalisable cette nuit pour placer la voiture dans une meilleure fenêtre."

Alex Albon, Williams FW44

Alex Albon, Williams FW44

Alors que Williams a dégringolé dans la hiérarchie depuis le début de la saison, pendant que d'autres équipes ont progressé, Albon pressent une opportunité de revenir dans la course pour accéder à une place en Q2 avec ces améliorations.

Interrogé sur ses attentes réalistes, le Thaïlandais a déclaré : "L'espoir est que nous arrivions à mettre la voiture dans une bonne fenêtre, et que nous puissions trouver un équilibre qui me permette d'utiliser la voiture et de la pousser. Et si je peux avoir confiance en elle, alors c'est en soi une bonne réussite. Bien sûr, si vous regardez d'un point de vue plus [binaire], en termes de position, Q2 serait un objectif évident pour nous. Ce serait donc un résultat raisonnable à espérer."

Lire aussi :

partages
commentaires
L'équation complexe derrière la fin du marsouinage
Article précédent

L'équation complexe derrière la fin du marsouinage

Article suivant

Horner : La F1 sur une "pente dangereuse" avec la formule anti-rebonds

Horner : La F1 sur une "pente dangereuse" avec la formule anti-rebonds