MotoGP
11 oct.
Événement terminé
18 oct.
Événement terminé
25 oct.
Événement terminé
08 nov.
Événement terminé
15 nov.
Événement terminé
22 nov.
Événement terminé

Iannone dans le paddock, "comme un chanteur privé de son micro"

partages
commentaires
Iannone dans le paddock, "comme un chanteur privé de son micro"
Par :

Andrea Iannone, toujours suspendu, a fait son retour dans le paddock à Misano. Il continue à s'entraîner et il est déterminé à retrouver son Aprilia le plus vite possible.

Andrea Iannone a fait son retour en MotoGP au GP d’Émilie-Romagne...tout du moins, dans le paddock ! Le pilote Aprilia n’a pas pu remonter sur sa machine puisqu’il purge une suspension de 18 mois pour dopage, mais il a été vu dans le stand de la marque italienne, en soutien de l'équipe et des pilotes. Dans l’attente du jugement du Tribunal arbitral du sport (TAS) au mois d’octobre et alors que Cal Crutchlow convoite sa place, il est ravi d’avoir repris contact avec le monde de la compétition, après plusieurs mois difficiles.

"Je suis content", a déclaré Iannone à Sky Sport Italia. "J’étais ravi de retrouver le paddock. Ce n’est pas facile de rester loin de ce monde, mais je ne veux pas renoncer et je continue à m’entraîner. La moto me manque. Le plus frustrant est de ne même pas pouvoir rouler avec une moto de route en piste. C’est le pire qu’ils pouvaient me faire, c'est comme priver un chanteur de son micro. Mais cela fait un mois que je me sens mieux. J’y pense un peu moins, mais cela reste un poids, parce que je veux remonter sur la moto le plus vite possible et qu’Aprilia m’attend. C’est ma vie."

Lire aussi :

Contraint de devenir observateur du championnat, Andrea Iannone apprécie le spectacle offert par les pilotes cette année. Les performances entre les différentes machines se sont resserrées et il y voit un signe positif pour Aprilia, le seul constructeur qui sera autorisé à modifier sa moto pour 2021, puisque KTM a perdu ses concessions.

"C’est un championnat beau et imprévisible", estime-t-il. "Je suis ravi que KTM soit devant parce qu’ils étaient à notre niveau l’an dernier, donc cela montre que c’est possible. C’est toujours un plaisir de voir Valentino [Rossi] rapide, comme voir Bagnaia rouler comme ça. J’aurais aimé être face à eux en piste."

Deux pilotes intriguent l’Italien : "Viñales est un très bon pilote [mais] je ne sais pas pourquoi il a des hauts et des bas en course après avoir été rapide pendant les essais. Je n’arrive pas à comprendre. Je ne pense pas que ce soit dû à la pression. [Fabio] Quartararo doit devenir plus calme. Il est très jeune et il ressent plus la pression."

Pecco Bagnaia a été "trop gourmand" et il a perdu la pole

Article précédent

Pecco Bagnaia a été "trop gourmand" et il a perdu la pole

Article suivant

Warm-up - Le Márquez que l'on n'attendait pas !

Warm-up - Le Márquez que l'on n'attendait pas !
Charger les commentaires