Marc Márquez à nouveau opéré : la plaque était endommagée

Alors que le MotoGP s'apprête à se lancer dans une série de trois Grands Prix sans pause, Marc Márquez a dû être à nouveau opéré, la plaque fixant sa fracture du bras ayant été endommagée.

Marc Márquez à nouveau opéré : la plaque était endommagée

Blessé à Jerez lors du premier Grand Prix de la saison, Marc Márquez a tenté de faire son retour une semaine plus tard à l'occasion du GP d'Andalousie, avant de devoir renoncer faute d'être suffisamment remis alors qu'il avait été opéré seulement quatre jours plus tôt pour une fracture de l'humérus droit.

Après avoir bouclé une petite trentaine de tours en essais libres et avoir finalement renoncé à l'entame des qualifications, son objectif était alors incontestablement de reprendre la compétition deux semaines plus tard, à Brno, dans la lignée de l'objectif immédiatement évoqué par les médecins qui l'avaient pris en charge. Seulement, les efforts déployés durant ces quelques jours de battement pour tenir cet engagement auront été vains.

Honda annonce en effet ce soir que la plaque en titane posée le 21 juillet sur son os fracturé afin de fixer la fracture a été endommagée sous l'effet "d'une accumulation de stress", obligeant le pilote à une nouvelle opération afin de reprendre le travail déjà mené par les médecins de l'hôpital Dexeus de Barcelone il y a deux semaines. Cette nouvelle intervention a été pratiquée ce lundi, à nouveau par le Dr Mir et ses équipes, pour que la plaque soit remplacée. Le pilote doit à présent observer 48 heures de repos.

Lire aussi :

"Marc Marquez a été opéré il y a 13 jours et il est retourné aujourd'hui au bloc opératoire. La première opération a été un succès, mais ce à quoi nous ne nous attendions pas, c'est à ce que la plaque soit insuffisante", explique le Dr Mir. "Une accumulation de stress dans la zone opérée a endommagé la plaque. La plaque en titane a donc été retirée aujourd'hui et remplacée par une nouvelle fixation."

"Le pilote n'a pas ressenti de douleur pendant cette période. Il a toujours suivi les conseils médicaux qui lui ont été donnés et les sensations de son corps. Malheureusement, un stress excessif a été à l'origine de ce problème. Nous devons maintenant attendre 48 heures pour déterminer ce que seront ses délais de récupération", ajoute le médecin.

 

Si Honda ne le précise pas, il est à présent fort probable que Marc Márquez va renoncer à se rendre à Brno, où aura lieu à la fin de cette semaine le troisième Grand Prix de cette saison. Un Grand Prix qu'il a remporté l'année dernière, ainsi qu'en 2017 et en 2013, et sur lequel il a également quatre pole positions à son actif, mais où il laissera une nouvelle fois le champ libre à ses adversaires si son forfait se confirme après les 48 heures de repos auxquelles il doit se soumettre.

Bien qu'il ait déjà créé la surprise avec un retour en piste extrêmement rapide à Jerez, la cause de cette nouvelle opération semble indiquer que la raison devra à présent prendre le dessus sur ses ambitions sportives − alors qu'il assurait ne pas abandonner ses espoirs de titre − afin de ménager un corps déjà passablement meurtri.

Lire aussi :

Son forfait pour le GP d'Andalousie était déjà une première depuis qu'il a rejoint la catégorie reine, en 2013. Mais cette nouvelle absence compliquerait plus encore les affaires du champion sortant, qui laisserait alors un boulevard aux autres prétendants au titre. Pour le moment, c'est Fabio Quartararo qui en a le plus profité, puisqu'il a enregistré un score parfait de 50 points en deux courses. Dans un contexte où les moteurs Yamaha suscitent l'inquiétude, il reste à voir si l'arrivée sur des pistes différentes, avec trois Grands Prix en trois semaines à Brno et au Red Bull Ring, favorisera d'autres concurrents ou permettra au Français de conforter son leadership.

partages
commentaires
Son expérience est "parfois un problème" pour Valentino Rossi

Article précédent

Son expérience est "parfois un problème" pour Valentino Rossi

Article suivant

Márquez absent à Brno et remplacé par Bradl

Márquez absent à Brno et remplacé par Bradl
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021