Zarco a fait son meilleur temps avec une moto endommagée

Johann Zarco a réalisé son meilleur chrono après une chute vendredi à Misano, et plusieurs éléments aérodynamiques étaient cassés sur la Ducati. Il est satisfait de ses essais mais il doit mieux exploiter le pneu médium.

Zarco a fait son meilleur temps avec une moto endommagée

Comme lors des tests de mardi, Johann Zarco a chuté à la fin des Essais Libres 2 du GP d'Émilie-Romagne. Sa Ducati avait quelques dégâts mais le Français a voulu repartir pour évaluer le pneu tendre à l'arrière. Il a ainsi signé le huitième temps de la séance, à moins d'une demi-seconde de Brad Binder, le leader du jour.

"J’ai eu une petite chute à la fin, en commençant le tour avec le pneu tendre à l’arrière, pour améliorer le temps", explique Zarco. "J’ai immédiatement glissé et perdu l’avant au virage 2. La moto était un peu endommagée sur le côté gauche, il n’y avait plus d’ailette, mais je me suis dit que je devais repartir, que je devais utiliser ce pneu tendre à l’arrière et trouver les sensations. Certaines pièces [cassées lors de la chute, ndlr] sont nécessaires pour la stabilité mais j’ai pu améliorer mon temps et faire un 1'32''0 pour rester dans le top 10. Si je sens qu’après une petite chute, je peux relever la moto, redémarrer la moto, attaquer et améliorer le temps, c’est positif. Cela me donne de l’espoir pour demain."

Lire aussi :

Zarco ne pouvait pas repasser aux stands pour changer de machine : "Il ne restait que cinq minutes. Et l’autre moto n’était pas la même que celle que j’avais en piste, parce que nous avons fait des essais durant les EL2. Je voulais attaquer avec le pneu tendre, avec la moto sur laquelle je suis tombé. J’ai fait deux tours lents pour être sûr que mes pneus étaient propres et chauds, et j’ai attaqué."

Avec un si bon temps sans les ailettes, faut-il croire que la moto est plus performante lorsqu'elles sont absentes ? Zarco assure qu'elles sont "efficaces" : "Les ailes aident beaucoup en stabilité dans le 11, 12 et 13."

Cette chute n'a en rien troublé le bilan de la journée de Johann Zarco. Le pilote Avintia est satisfait de ses essais mais il a des difficultés avec le pneu médium à l'arrière, qui se dégrade trop vite.

"J’ai eu une bonne journée", estime le Français. "Nous avions bien débuté, nous étions plutôt rapides ce matin. C’était important parce que tout le monde est encore plus rapide. Je suis content d’être dans le bon groupe. Nous avons utilisé le médium à l’arrière et je suis beaucoup plus rapides avec ce pneu que la semaine dernière, donc c’est toujours positif pour la course. Mais nous avons encore beaucoup de soucis. Le pneu ne se dégrade pas bien. Pour le moment, c’est dur de voir comment nous pouvons faire la course."

"Nous essayons encore d’améliorer les réglages mais clairement, en EL1 et en EL2, avec des pneus qui ne se dégradent pas bien, c’est dur d’avoir des informations aussi claires que mardi. Nous devons encore trouver un meilleur équilibre. Il faut être rapide tout le temps et faire beaucoup de tours rapides, donc je vais essayer demain."

Le pneu médium souffre de graining : "On peut dire que le pneu s’arrache. C’est beaucoup sur le médium. Il ne faisait pas ça mardi. Il le fait maintenant. Si samedi et dimanche, ça roule d’avantage, etc, est-ce que ce sera mieux ? Est-ce que ce sera mieux s’il fait chaud ? Aujourd’hui, il y avait beaucoup de vent, donc peut-être que cela rafraîchit un peu [la piste]. Les Michelin sont très sensibles à ça. L’idéal serait d’avoir le tendre à droite et le médium à gauche."

P. Pilote Tours Temps Écart
1 South Africa Brad Binder 21 1'31.628  
2 Japan Takaaki Nakagami 21 1'31.630 0.002
3 France Fabio Quartararo 24 1'31.644 0.016
4 Spain Maverick Viñales 20 1'31.669 0.041
5 Spain Pol Espargaró 20 1'31.699 0.071
6 Italy Danilo Petrucci 22 1'31.973 0.345
7 Portugal Miguel Oliveira 20 1'32.032 0.404
8 France Johann Zarco 21 1'32.072 0.444
 

partages
commentaires
Sur fond de rumeurs de rachat par VR46, Avintia rejette Marini

Article précédent

Sur fond de rumeurs de rachat par VR46, Avintia rejette Marini

Article suivant

Binder pilote à nouveau la KTM comme il le faut

Binder pilote à nouveau la KTM comme il le faut
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021