Réactions
Formule 1 GP d'Autriche

Hamilton : Red Bull va plus vite de 12-13 km/h dans les virages rapides

Après les qualifications du GP d'Autriche 2024 de F1, Lewis Hamilton a affiché un certain pessimisme au sujet d'une éventuelle victoire de Mercedes en 2024 vu l'avantage affiché par Red Bull.

Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15

Sixième au départ sixième à l'arrivée du sprint ce samedi, Lewis Hamilton a signé en qualifications le cinquième temps, grâce à l'annulation du chrono réalisé par Oscar Piastri. Le Britannique, encore battu par son équipier George Russell même s'il n'a terminé qu'à 0"063, est sorti relativement satisfait de sa séance, où il a surtout pu constater l'écart qui sépare encore la Mercedes W15 de la Red Bull RB20, particulièrement dans les virages rapides.

En Q1, vous avez dit à la radio que vous étiez "lent". Vous avez fini cinquième en Q3, vous êtes satisfait ?

Oui, c'était bien.

Vous avez fait des changements entre le sprint et les qualifications ?

Oui, nous avons fait des changements avant les qualifications et la voiture était meilleure. Nous étions beaucoup moins rapides que Max [Verstappen], vraiment beaucoup ; c'est fou ce qu'ils sont plus rapides [dans les virages] à haute vitesse. Je pense qu'ils étaient 12-13 km/h plus rapides, c'est beaucoup.

Charles Leclerc a déclaré que Ferrari était beaucoup plus lent dans les virages à grande vitesse pour ne pas compromettre les virages lents, c'est la même chose pour vous ?

Non, nous n'avons tout simplement pas assez d'appui, nous n'avons fait aucun compromis, c'est tout ce que nous avons en réserve.

Lire aussi :

L'idée que nous puissions gagner une course cette année avec un écart d'une demi-seconde comme aujourd'hui est un peu plus éloignée de la réalité.

Est-ce une conséquence du développement de la voiture ?

Je n'ai pas la réponse, honnêtement, si je pouvais prendre un peu d'appui aérodynamique et le placer à l'arrière, je le ferais, mais ce n'est pas comme ça que ça marche, alors nous allons continuer à travailler pour l'améliorer. Mais l'idée que nous puissions gagner une course cette année avec un écart d'une demi-seconde comme aujourd'hui est un peu plus éloignée de la réalité, mais nous devons continuer à travailler.

Vous sembliez plus proche ce week-end, vous êtes surpris par l'écart avec Max ?

Pas vraiment, je ne dirais pas que je suis surpris. Nous sommes toujours rapides en EL1 et aux essais. Je ne sais pas si c'est le carburant, le moteur ou la stratégie que nous utilisons et que les autres n'utilisent pas. C'est comme ça.

Avec Filip Cleeren et Haydn Cobb

VIDÉO - Verstappen signe la pole au GP d'Autriche

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Piastri frustré par l'annulation "embarrassante" de son chrono
Article suivant McLaren conteste le résultat des qualifications en Autriche

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France