Hülkenberg s'en va : "Pas seulement une question de performance"

Nico Hülkenberg a fait part de sa déception alors que son aventure chez Renault prendra fin à l'issue de la saison, tout en se montrant confiant pour son avenir en Formule 1.

Hülkenberg s'en va : "Pas seulement une question de performance"

Il n'y aura pas de quatrième saison chez Renault pour Nico Hülkenberg. Alors que le pilote allemand s'était montré très confiant le mois dernier, son avenir a brusquement pris une autre direction. L'écurie française a choisi d'insuffler une "nouvelle dynamique", selon les dires de son directeur général Cyril Abiteboul, en recrutant Esteban Ocon pour les deux prochaines saisons. Pour son retour en Formule 1, le Normand fera équipe avec Daniel Ricciardo, contraignant le vainqueur des 24 Heures du Mans 2015 à trouver une autre destination s'il veut rester dans la catégorie reine. 

Lire aussi :

Avant la demi-saison restante qu'il doit boucler sous les couleurs du Losange, Hülkenberg a réagit à l'officialisation de l'arrivée d'Ocon en précisant que "tout un ensemble de facteurs" se trouvait derrière la décision prise par Renault. 

"C'est dommage que l'aventure avec Renault se termine à la fin de la saison, surtout que nous n'avons pas encore pu atteindre nos objectifs", a réagi celui qui court toujours après son premier podium en Grand Prix. "Nous espérions franchir un nouveau cap cette saison, mais malheureusement, nous n'y sommes pas parvenus jusqu'à présent. On sait bien que le choix des pilotes n'est pas seulement une question de performance, c'est tout un ensemble de facteurs. Mais c'est comme ça. Nous aurions tous aimé voir les choses différemment..."

Hülkenberg assure n'avoir rien à annoncer pour le moment concernant son avenir. Une chose est sûre, son nom circule du côté de chez Haas, où Günther Steiner a cité jeudi matin trois candidats pour le baquet disponible aux côtés de Kevin Magnussen. Esteban Ocon était l'un d'entre eux, ce qui oriente désormais vers un duel entre Hülkenberg et Romain Grosjean.

"Je vais rester concentré et essayer d'obtenir le maximum de succès pour l'équipe lors des Grands Prix restants", conclut Hülkenberg. "Concernant 2020, je suis confiant de trouver une bonne solution, mais il n'y a rien à annoncer pour le moment."

partages
commentaires
Räikkönen n'est pas totalement sûr de pouvoir courir à Spa
Article précédent

Räikkönen n'est pas totalement sûr de pouvoir courir à Spa

Article suivant

Haas attend la décision finale de Rich Energy

Haas attend la décision finale de Rich Energy
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021