Réactions
Formule 1 GP d'Autriche

Ocon : "Ça faisait penser à une course de kart"

Septième du sprint du Grand Prix d'Autriche, Esteban Ocon a pris beaucoup de plaisir dans une course très disputée, dans des conditions changeantes.

Esteban Ocon, Alpine A523

Huitième sur la grille de départ du sprint du Grand Prix d'Autriche, Esteban Ocon a longtemps occupé cette position lors de l'épreuve, dont le départ a été donné sur le mouillé. Toujours très à l'aise dans ces conditions, le pilote Alpine a offert aux spectateurs un beau spectacle en défendant ardemment sa position face à Charles Leclerc avant de rallier l'arrivée à la septième place.

"Moi j’ai kiffé en tout cas en piste", a-t-il lancé au micro de Canal+. "C’était hyper sympa, ça faisait penser à une course de kart, il y avait pas mal de lignes différentes et ça marchait de rester à l’intérieur à certains endroits, de décroiser, d’éviter l’air sale des voitures de devant, donc c’était sympa."

Ocon a longtemps circulé dans le sillage d'Alexander Albon, onzième sur le grille mais auteur d'un excellent départ, sans avoir la possibilité de le dépasser en raison de la vitesse de pointe supérieure de sa Williams.

"C’est sûr que j’aurais préféré qu’Alex [Albon] ne soit pas devant, parce que ça m’a mis en difficulté : il va très vite en ligne droite, donc impossible de l’attaquer, mais il est très lent en virage", a-t-il ajouté.

Le Français a toutefois bénéficié du champ libre lorsque son adversaire a regagné les stands, dans la dernière partie de course, pour tenter le pari des pneus slicks alors que la poste séchait. Ocon, lui, a conservé ses gommes intermédiaires jusqu'à l'arrivée. Une décision payante puisqu'elle lui a permis d'inscrire plus de points.

"J’étais supposé rentrer, et au final on m’a dit 'reste dehors' au dernier moment. Et je pense que la bonne décision a été prise aujourd’hui, on l’a bien fait, on a fait comme il fallait, il ne fallait pas mettre les slicks et tenter de perdre la position. Donc ouais, je préférais largement rester comme ça en piste", a commenté le Normand, qui a résisté au retour de George Russell, muni des slicks, et l'a devancé pour neuf millièmes de seconde sur la ligne.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Stroll s'en prend au Raidillon : "Ce virage doit changer"
Article suivant Le programme du GP d'Autriche F1 2023

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France