Formule 1 GP de Monaco

Piastri ne se met "pas trop de pression" après les résultats de Norris

Si les performances de Lando Norris lors des deux derniers Grands Prix ont démontré que la McLaren était désormais taillée pour la victoire, Oscar Piastri affirme rester serein avant le Grand Prix de Monaco.

Lando Norris, Oscar Piastri, McLaren

Alors qu'il avait débuté en F1 l'an passé au volant d'une McLaren cantonnée à la deuxième partie de grille, Oscar Piastri fait, un an plus tard, partie des pilotes pouvant briguer la victoire en course, à la régulière.

Un fait dû à l'amélioration constante des McLaren depuis bientôt un an, au fil des évolutions techniques apportées par l'équipe de Woking, et qui a abouti à la première victoire en Grand Prix de Lando Norris à Miami au début du mois de mai. À Imola, le Britannique est passé encore tout près de la victoire, échouant à moins d'une seconde de la Red Bull de Max Verstappen sur la ligne d'arrivée.

Oscar Piastri aurait pu lui aussi s'inviter à la fête, voire s'imposer à Miami, mais un enchaînement de faits de course a ruiné les espoirs du natif de Melbourne en Floride. De même, une pénalité à l'issue des qualifications à Imola a privé l'Australien d'un départ en première ligne, et potentiellement d'une chance de victoire, pour un Grand Prix finalement conclu à la 4è place. Ce week-end, à Monaco, il sera naturellement attendu au tournant, tout comme Lando Norris.

"C'est toujours excitant de savoir que l'on a une chance de gagner", a déclaré Oscar Piastri avant Monaco. "Ici, évidemment, c'est probablement l'un des endroits les plus en haut sur la liste des endroits où l'on veut gagner, mais je ne pense pas que nous soyons trop optimistes."

"Nous savons que nous avons une concurrence très forte avec Red Bull et Ferrari autour de nous et il n'est certainement pas acquis que nous serons les plus rapides. Il y a donc encore beaucoup de travail. Je pense que c'est excitant de savoir que nous pouvons être dans cette position, comme nous l'avons été ces deux derniers week-ends, mais c'est évidemment très différent ici par rapport à Miami et Imola, alors nous attendons de voir."

Oscar Piastri dispose avec la McLaren d'une arme apte à viser la victoire.

Oscar Piastri dispose avec la McLaren d'une arme apte à viser la victoire.

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Interrogé sur le fait que les récents succès de son équipier Lando Norris pourraient engendrer une certaine pression de résultats, Piastri assure demeurer serein et concentré sur sa propre performance.

"Je pense que les deux derniers week-ends ont été très bons pour moi", continue-t-il. "Je pense qu'Imola en particulier a été satisfaisant. À Miami, j'aurais pu faire deux ou trois choses un peu mieux, mais Imola a été un très bon week-end du début à la fin, du premier tour des essais au dernier tour de la course, et nous avons terminé quatrièmes, alors parfois c'est comme ça."

"Finir sur le podium en se disant 'ce n'était pas un très bon week-end', à long terme, on tire plus de satisfaction et on apprend plus en étant satisfait de soi-même. Je ne me mets donc pas trop de pression, je pense que cela viendra naturellement. Les deux derniers week-ends, avec des circonstances différentes, les résultats auraient pu être très différents. Je vais donc continuer à faire ce que j'ai fait ces deux derniers week-ends et il faut juste se mettre en position d'obtenir ces résultats, et si vous le faites suffisamment, les chances seront en votre faveur et cela se produira."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Verstappen : Red Bull doit de nouveau être à 100% pour gagner
Article suivant Comment Magnussen aborde ses courses à deux doigts de la suspension

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France