Formule 1 GP d'Espagne

Que sait-on des problèmes de DRS rencontrés par Verstappen ?

La course de Max Verstappen à Barcelone a été perturbée par des problèmes criants de DRS. Des indices très clairs permettent d'identifier partiellement les causes.

Des mécaniciens travaillent sur le DRS de Max Verstappen, Red Bull RB18

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Éminent expert technique de Formule 1, Giorgio Piola suit les Grands Prix depuis les années 1960. Sur Motorsport.com, ses analyses et illustrations se penchent sur toutes les nouveautés aperçues en F1 au fil des Grands Prix.

Max Verstappen a remporté le Grand Prix d'Espagne mais sa course, perturbée par des problèmes de DRS, n'a pas été une sinécure. Bataillant face à George Russell pour remonter aux avant-postes après une sortie de piste, le pilote Red Bull a dû faire avec un DRS qui ne fonctionnait que par intermittence. 

Les problèmes de déploiement de l'aileron mobile ont fait suite à celui survenu la veille lors des qualifications et ayant privé Verstappen d'un deuxième tour rapide pour tenter de déloger Charles Leclerc de la pole position. Pour tenter de résoudre le problème, Red Bull a fait des modifications avant la course, tout en respectant le régime de parc fermé. 

D'après le document officiel d'avant-course publié par le délégué technique de la FIA, précisant les pièces remplacées avec la même spécification afin d'éviter une pénalité, Red Bull a changé l'actionneur du DRS ainsi que les axes de pivotement du flap sur la RB18 de Verstappen. Ça n'a clairement pas suffi à résoudre totalement le problème, laissant penser qu'il va bien au-delà d'une simple pièce défaillante. 

Les mécaniciens au travail sur la RB18 de Verstappen.

Les mécaniciens au travail sur la RB18 de Verstappen.

La photo exclusive ci-dessus montre que le problème ne tourne pas uniquement autour du mécanisme d'activation. Il semble que Red Bull fût préoccupée par des fissures ou des craquements qui auraient pu être décelés lors des vérifications menées sur l'aileron arrière après les qualifications. Ainsi, une large partie du flap supérieure a été réparée et les logos du sponsor ont été remis juste avant que la voiture ne prenne le chemin de la grille de départ. 

Il est intéressant de noter que si Sergio Pérez n'a souffert d'aucun problème en qualifications, et que Red Bull n'a pas changé sur sa monoplace l'activateur du DRS ou les axes de pivotement, une réparation du flap supérieur a également été faite. 

Ce problème de DRS présente des similitudes avec ceux rencontrés par l'écurie de Milton Keynes en fin de saison dernière. Cependant, on ne sait pas si c'est le mécanisme qui a provoqué une défaillance du flap ou bien si c'est l'inverse. 

Après l'arrivée du Grand Prix, le directeur de Red Bull, Christian Horner, a laissé entendre que le problème découlait de la quête de poids incessante, notamment à l'arrière de la voiture, se traduisant par un aileron plus flexible et davantage susceptible de casser. 

"On est en quête de la moindre once de performance et le poids est également un facteur", a-t-il rappelé. "Peut-être que l'on a été trop ambitieux sur ce point. Mais on doit comprendre exactement quel est le problème car on pensait avoir une solution. Malheureusement, ce n'était pas une solution fiable pour toute la course."

Les premiers signes de délicatesse avec le DRS chez Red Bull sont apparus l'an dernier au Grand Prix des Pays-Bas. Verstappen n'avait pas pu activer l'aileron mobile dans la dernière ligne droite de son tour de qualifications. Le souci ne s'était pas reproduit du week-end mais les réparations effectuées sous régime de parc fermé entre les qualifications et la course sont alors devenues récurrentes lors des dernières manches de la saison 2021. On a également vu à plusieurs reprises le flap du DRS vibrer de manière très prononcée, phénomène qui a d'ailleurs de nouveau été observé sur la Red Bull lors des essais libres à Barcelone.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Bouchons "pas acceptables" à Barcelone : la F1 exige des mesures
Article suivant Magnussen a tempéré son message radio sur Hamilton

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France