Formule 1 GP de Grande-Bretagne

Red Bull n'est "pas au même niveau que Norris" à Silverstone

Helmut Marko dresse un bilan très mitigé de la première journée de Red Bull au Grand Prix de Grande-Bretagne.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Lando Norris, McLaren MCL38, avec capteurs attachés
Fernando Alonso, Aston Martin F1 Team
Sir Jackie Stewart
Lando Norris, McLaren F1 Team
Les fans attendent l'arrivée des pilotes
Valtteri Bottas, Stake F1 Team Kick Sauber
Détails techniques de la RB20 de Red Bull Racing
Détails techniques du McLaren MCL38
Mercedes W15 détails techniques
Lewis Hamilton et Roscoe
Daniel Ricciardo,VCARB
Gene Haas, propriétaire et fondateur de l'écurie Haas F1 Team
Oliver Bearman, Haas VF-24
Fernando Alonso, Aston Martin F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15
Isack Hadjar, Red Bull Racing RB20
Carlos Sainz, Ferrari SF-24
Sir Jackie Stewart dans le garage McLaren
Mercedes W15 détails techniques
Lando Norris, McLaren MCL38, avec un capteur attaché
George Russell, Mercedes F1 W15, Lance Stroll, Aston Martin AMR24, Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, Fernando Alonso, Aston Martin AMR24, sortie de la voie des stands.
Lance Stroll, Aston Martin AMR24, retourne au garage
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Lance Stroll, Aston Martin F1 Team
George Russell, Mercedes F1 W15
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Red Bull Racing RB20 avec peinture flow-vis
Mercedes W15 détails techniques
Lando Norris, McLaren MCL38
Toto Wolff, Team Principal et CEO, Mercedes-AMG F1 Team, avec Zak Brown, CEO, McLaren Racing, James Vowles, Team Principal, Williams Racing, Ayao Komatsu, Team Principal, Haas F1 Team
Yuki Tsunoda, RB F1 Team VCARB 01
Yuki Tsunoda, crash du Visa Cash App RB F1 Team
Yuki Tsunoda, crash du Visa Cash App RB F1 Team
Yuki Tsunoda, RB F1 Team VCARB 01 après sa chute
Voiture de Yuki Tsunoda, RB F1 Team VCARB 01 après son accident
Oliver Bearman, Haas F1 Team
Isack Hadjar, Red Bull Racing RB20
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, salue les fans à la fin de la FP1
Yuki Tsunoda, Visa Cash App RB F1 Team, s'écarte après avoir fait un tête-à-queue dans les graviers lors de la FP1.
Charles Leclerc, Ferrari SF-24
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
George Russell, Mercedes F1 W15, Alex Albon, Williams FW46, Valtteri Bottas, Stake F1 Team Kick Sauber C44
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
L'équipe des stands avec Zhou Guanyu, Stake F1 Team Kick Sauber C44, dans la voie des stands.
George Russell, Mercedes F1 W15
Yuki Tsunoda, RB F1 Team VCARB 01
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15
Oscar Piastri, McLaren MCL38
Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
George Russell, Mercedes F1 W15
Oscar Piastri, McLaren F1 Team
Kevin Magnussen, Haas VF-24, Nico Hulkenberg, Haas VF-24
Sergio Perez, Red Bull Racing RB20
La voiture médicale sur la piste
56

Factuellement, les essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne ont livré une vérité chronométrique qui a vu Lando Norris émerger en tête des deux séances, tandis que Max Verstappen n'a jamais figuré dans le trio de tête. Néanmoins, le triple Champion du monde en titre n'a pas chaussé les pneus tendres en EL1, puis les a utilisés plus tôt que ses concurrents lors des EL2.

Si les six dixièmes rendus à la plus rapide des McLaren ne sont donc pas forcément représentatifs, ils traduisent tout de même un écart qui, pour le moment, sème le doute chez Red Bull. Malgré l'apparition d'un plancher évolué sur la RB20, l'écurie de Milton Keynes a eu du mal sur la piste anglaise et, avant de travailler pour tenter d'améliorer les choses, Helmut Marko estime que l'avantage va à la structure de Woking.

"Nous perdons trop de temps dans les virages lents, particulièrement dans le premier secteur, où nous perdons presque trois dixièmes", explique le consultant de Red Bull au micro de la chaîne de télévision ORF. "Une fois la correction appliquée, c'est pire que lors des premiers essais libres, et le long relais n'était pas très bon non plus. Ça reste bon, mais pas au même niveau que Norris. Donc nous avons encore beaucoup de choses à régler ici."

"D'un autre côté, les prévisions météo pour samedi et dimanche ne sont pas très bonnes. Alors quel compromis faire ? Faut-il compter davantage sur la pluie, avec plus d'aileron ? C'est intéressant, mais nous ne sommes pas allés dans la bonne direction, car nous perdons tout dans le premier secteur avec la phase de virages lents. C'est un mélange de plusieurs choses, la voiture glisse trop et je pense que c'est plutôt mécanique."

Interrogé sur l'écart observé avec McLaren, alors que Sergio Pérez a quant à lui terminé à quatre dixièmes en EL2, Helmut Marko le tempère mais affirme qu'il en existe bel et bien un.

"En corrigeant, il n'y a pas six dixièmes, mais ça reste derrière Norris", insiste l'Autrichien. "Il faut voir si l'on peut trouver le bon équilibre, si l'on peut maintenir notre niveau de performance dans les virages rapides sans trop en perdre dans les virages lents. On n'était pas mal au niveau de l'usure des pneus, mais ce n'est pas suffisamment bon pour se dire que l'on peut aborder la course avec sérénité."

Avec Frederik Hackbarth

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Antonelli en délicatesse en F2, Sainz à nouveau en lice chez Mercedes ?
Article suivant Le programme du GP de Grande-Bretagne F1 2024

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France