Sainz veut une décision rapide sur son avenir, Ferrari approuve

Carlos Sainz et Frédéric Vasseur sont d'accord pour mener les négociations d'un nouveau contrat d'ici la fin de l'année, l'engagement actuel portant jusqu'à fin 2024.

Carlos Sainz, Ferrari

L'an prochain, Carlos Sainz disputera sa quatrième saison avec la Scuderia Ferrari. Y en aura-t-il d'autres ? Actuel septième du championnat des pilotes sans le moindre podium à son actif, l'Ibère est impatient d'être fixé sur son avenir, son contrat s'achevant fin 2024.

"Je ne vais pas mentir, je n'aime pas aborder ma dernière année de contrat sans vraiment savoir où je cours l'année suivante", a déclaré Sainz en juin. "J'ai connu ça à la fois avec Red Bull [chez Toro Rosso, ndlr] et avec Renault, et je sais que ce n'est pas idéal en tant qu'athlète, ou en tant que pilote. Ce n'est simplement pas ce qu'il faut. C'est pourquoi j'ai mis cet hiver comme date de référence pour essayer de décider mon avenir."

Le directeur d'équipe Frédéric Vasseur vient ainsi d'être interrogé à ce sujet, et il ne juge pas déraisonnable la revendication de son pilote, bien au contraire. "Je pense que nous sommes complètement en phase avec Carlos", déclare Vasseur. "Nous nous posons fréquemment la même question. Et nous donnons toujours la même réponse : nous avons le temps de discuter, il nous reste 18 mois de contrat."

"Nous voulons tous deux commencer la saison prochaine avec une situation claire. Cela signifie que nous devons agir et prendre une décision avant la fin de cette saison. Et nous avons encore quatre ou cinq mois devant nous pour décider. Mais nous sommes complètement en phase sur ce point avec Carlos et son management, et nous tiendrons les discussions prochainement."

Vasseur est également revenu sur la rumeur évoquant un éventuel recrutement de Lewis Hamilton par la Scuderia Ferrari, lui qui a travaillé avec le septuple Champion du monde en F3 et en GP2 en 2005 et 2006 – dans un contexte où les négociations s'éternisent (comme souvent) entre Hamilton et Mercedes pour la saison prochaine.

"Je pense que la situation concernant Lewis est la même que ces dix dernières années : ils sont en discussion. Je ne sais pas quel est le problème, je ne sais pas s'il y en a un. Et franchement, je ne me focalise pas du tout là-dessus. Je suis concentré sur le développement de l'équipe, et ces discussions concernent Lewis et Toto, pas moi", conclut le Français.

Propos recueillis par Adam Cooper

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Steiner : Haas ne pourrait pas rejoindre la F1 aujourd'hui
Article suivant Leclerc : Très, très difficile de rattraper Red Bull avant 2026

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France