Réactions
Formule 1 GP de Hongrie

Verstappen : Red Bull "n'a pas répondu présent" en Hongrie

Max Verstappen est insatisfait du déroulement de son week-end hongrois, lui qui a vu la pole position lui échapper d'un souffle.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB19

Toute belle série a une fin, Max Verstappen le sait. Ses impressionnantes cinq pole positions consécutives, signées alors que son coéquipier Sergio Pérez ne passait jamais en Q3, ont bien failli être accompagnées d'une sixième réalisation au Grand Prix de Hongrie, alors que Verstappen n'avait signé le meilleur temps d'aucune séance d'essais libres ni d'aucun segment des qualifications.

Lire aussi :

Le pilote Red Bull a longtemps été le plus rapide lors de la dernière phase des qualifications ce samedi, mais l'ultime assaut de Lewis Hamilton lui a coûté la pole position pour seulement trois millièmes de seconde. Et lorsqu'il lui est demandé ce qui s'est passé dans ce dernier run où il n'a pas amélioré sa référence initiale, échouant à 20 millièmes de celle-ci, Verstappen déplore des réglages qui ne lui donnent pas satisfaction.

"Il ne s'est pas passé grand-chose. J'ai peiné tout le week-end à trouver un bon équilibre", explique le Néerlandais. "Chaque séance a été en dents de scie. Aujourd'hui aussi en qualifications. C'était vraiment difficile, en Q1 et en Q2, ne serait-ce que de me sentir confiant, d'attaquer vraiment les virages."

"J'ai trouvé que mon premier run de Q3 était relativement bon. Mais dans le second run, encore une fois, aucune sensation. J'ai essayé d'attaquer un petit peu plus, mais tu perds l'arrière, tu perds l'avant. Bref, nous sommes quand même deuxièmes, mais je pense que nous aurions dû être devant avec la voiture que nous avons, normalement. Mais jusqu'à présent ce week-end, je pense que nous n'avons pas répondu présent."

Red Bull a pourtant dominé tous les Grands Prix depuis le début de la saison, et avec des évolutions au niveau des écopes de frein et des pontons, on pouvait imaginer que l'écurie au taureau rouge allait aisément conserver l'avantage en Hongrie. Or, il n'en a rien été lors de cette séance au format particulier, où les pneus durs étaient imposés en Q1 et les mediums en Q2.

"Je pense que les évolutions fonctionnent, mais je pense que nous n'avons pas vraiment trouvé les réglages parfaits. À mon avis, aujourd'hui, nous sommes partis dans tous les sens, pas précisément là où nous voulons que la voiture soit", conclut Verstappen.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Troisième à 0"085 de la pole, Norris s'offre le luxe d'être déçu !
Article suivant Hamilton enfin de retour en pole : "Comme si c'était la première fois"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France