Wolff : Choisir nos pilotes en hiver était une "blague"

Toto Wolff, patron de l'écurie Mercedes, est revenu sur ses commentaires concernant le choix tardif des pilotes pour la saison 2022, expliquant qu'il s'agissait en réalité d'une plaisanterie.

Wolff : Choisir nos pilotes en hiver était une "blague"

Lorsque vous dirigez une équipe septuple Championne du monde en titre, tous les projecteurs sont braqués sur vous. Et cette forte attention médiatique, Toto Wolff la connaît bien. Le directeur de l'écurie Mercedes est assailli de questions depuis le début de l'année car au terme de la saison 2021, le contrat de ses deux pilotes, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, prendra fin.

Les rumeurs vont bon train concernant le duo qui sera aligné par la marque à l'étoile en 2022. Une nouvelle fois interrogé sur le sujet, Wolff a déclaré il y a peu que Mercedes prendra tout le temps nécessaire avant de faire son choix final, quitte à repousser la décision "quelque part dans l'hiver", en "décembre, janvier ou février".

La déclaration de l'Autrichien était assez surprenante compte tenu de la marge de manœuvre que se laissait l'écurie. Mais il s'avère que ses commentaires n'étaient pas à prendre au sérieux. Visiblement lassé par les questions redondantes des journalistes, Wolff s'était autorisé une petite plaisanterie et a révélé la supercherie le lendemain : "C'était une blague", a-t-il expliqué. "On me pose cette question tellement souvent."

Lire aussi :

Ainsi, la décision de Mercedes sera prise bien plus tôt dans la saison. Mais avant cela, les performances de Valtteri Bottas, ayant rejoint l'équipe en 2017, et de George Russell, membre du programme junior, seront surveillées de très près. "[Ce sont] deux pilotes qui peuvent encore avoir une grande carrière en Formule 1", a avancé Wolff. "Je veux voir le plein potentiel de Valtteri cette année et continuer à observer la manière dont George gère la situation chez Williams."

Auteur de deux podiums cette saison, Valtteri Bottas ne pointe qu'à la sixième place du classement général. Le pilote finlandais a abandonné alors qu'il occupait la deuxième place au Grand Prix de Monaco mais a également été fantomatique en Émilie-Romagne et en Azerbaïdjan alors que son coéquipier occupait les premières places. Cependant, Bottas semble enfin sortir la tête de l'eau, comme en témoigne sa troisième place décrochée aux qualifications du Grand Prix de France.

Selon Wolff, le pilote a désormais toutes les cartes en main pour conserver son baquet l'an prochain : "Je suis très heureux. Je pense qu'il est dans un bon état d'esprit. Nous avons bien discuté la semaine dernière et il sait que tout est entre ses mains. C'est une bonne nouvelle car il est maître de son destin et il n'a qu'à rouler le plus vite possible."

Avec Luke Smith

partages
commentaires

Voir aussi :

Yuki Tsunoda partira des stands

Article précédent

Yuki Tsunoda partira des stands

Article suivant

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021