Aleix Espargaró renonce au test de Barcelone et craint un bras infecté

Diminué par son bras récemment opéré, Aleix Espargaró a dû déclarer forfait pour le test de Barcelone ce lundi. Le pilote Aprilia a perdu beaucoup de fluide durant le week-end et va devoir prendre un traitement antibiotique.

Aleix Espargaró renonce au test de Barcelone et craint un bras infecté

Les équipes du MotoGP sont encore sur le circuit de Barcelone ce lundi, pour un test post-course auquel Aleix Espargaró ne participe pas. Opéré pour un arm-pump deux jours après le Grand Prix de France, le pilote Aprilia espérait que cela lui permettrait de disputer plus facilement la séquence de quatre courses en cinq week-ends mais sa convalescence est perturbée par des complications et son bras droit laisse échapper des quantités importantes de fluide.

Aprilia a annoncé que son pilote devrait apte à disputer le Grand Prix d'Allemagne, à la fin de la semaine prochaine : "Le bras d'Aleix est fatigué après le week-end, il est préférable de ne pas le solliciter davantage", a expliqué l'équipe italienne en annonçant le forfait d'Espargaró ce lundi. "Il [...] a pour objectif d'être rétabli pour la prochaine course." Le #41 s'est rendu à Barcelone pour des examens qui ont confirmé qu'aucune intervention supplémentaire ne sera nécessaire : "Le bras d'Aleix ne nécessitera pas de traitement supplémentaire, juste du repos et des antibiotiques", a précisé Aprilia.

En l'absence d'Aleix Espargaró, deux pilotes sont sur les RS-GP ce lundi, Lorenzo Savadori et Matteo Baiocco, mais pas Andrea Dovizioso, qui va pourtant participer à plusieurs séances d'essais pour le constructeur de Noale au cours des prochaines semaines. Marc Márquez, également diminué physiquement, a de son côté pu boucler une trentaine de tours dans la matinée.

Lire aussi :

Espargaró a perdu beaucoup de fluide

Les deux derniers week-ends d'Aleix Espargaró ont été rythmés par l'évolution de la condition de son bras. Après les premiers essais au Mugello, le pilote catalan a perdu l'équivalent de "près d'une canette de Coca" en fluide au niveau du bras et samedi, à Barcelone, un point de suture s'est arraché alors qu'il était en piste, une séquence racontée avec un flegme déroutant par l'intéressé.

"C'est très drôle parce que quand j'ai arrêté la séance, un mécanicien m'a dit 'Il est possible que tu sois en train de perdre du fluide parce que la moto est humide et il y a un peu de sang' et j'ai dit 'Non, c'est impossible, pas question' parce que j'avais beaucoup de fluide et que le plan était de le retirer [samedi soir]", a-il détaillé.

"Mais ensuite j'ai enlevé la combinaison en cuir, plein de liquide avec du sang est sorti et je n'avais plus de fluide dans le bras. Un point de suture est parti et tout le liquide est sorti, ce qui est bien en fait. Je suis content parce que maintenant je n'ai plus à l’enlever donc je suis satisfait. Je n'ai pas eu beaucoup de problèmes pendant ce week-end et je n'ai plus de liquide maintenant donc ce n'est pas si mal."

Espargaró a jugé la situation meilleure en course, malgré son abandon sur chute, mais il a évoqué un risque d'infection sur la plaie, ce qui semble être à l'origine du traitement antibiotique : "Le problème est qu'avant le warm-up, les points de suture étaient complètement ouverts, maintenant il y a un petit trou dans le bras et tout le liquide est sorti. C'est un peu dangereux en termes d'infection, mais la Clinica Mobile a fait un excellent travail."

Avec Chloé Millois

partages
commentaires

Voir aussi :

Pourquoi la pénalité de Quartararo est plus grave que l'incident

Article précédent

Pourquoi la pénalité de Quartararo est plus grave que l'incident

Article suivant

Des tribunes à pleine capacité pour les deux courses en Autriche

Des tribunes à pleine capacité pour les deux courses en Autriche
Charger les commentaires
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021