Aleix Espargaró mise sur sa régularité pour relativiser Austin

Sa mauvaise expérience à Austin n'entache en rien la volonté d'Aleix Espargaró pour le championnat, se sachant bien plus performant qu'en 2021 et déjà à la tête de 50 points contre 120 marqués au total l'an dernier.

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team

Passé de l'ivresse de la victoire à la frustration d'une modeste 11e place, Aleix Espargaró a vite trouvé des raisons de relativiser sa contre-performance d'Austin après une course qu'il avait pourtant hâte d'oublier. Même si la typologie de cette piste ne convient selon lui ni à son pilotage ni aux caractéristiques de son Aprilia, il sait que son recul dans la hiérarchie tient aussi en grande partie à la rivalité à laquelle il faut faire face en MotoGP.

"C'est un exemple d'à quel point ce championnat est difficile", analysait-il auprès du site officiel du MotoGP avant de quitter le Texas. "Il y a tout juste une semaine, j'étais en tête de pratiquement toutes les séances, j'avais gagné en partant de la pole position, mais ce week-end, ça a été complètement différent."

Si le championnat offre une hiérarchie très instable en ce début d'année, cette course en particulier a repoussé les limites habituelles. D'ailleurs, l'an dernier, Espargaró aurait pu espérer figurer en sixième position au classement avec un retard de seulement 12"9 sur le vainqueur. Le pilote espagnol sait que le grand niveau de compétitivité du MotoGP actuel complique la donne, sans compter que seuls deux pilotes ont abandonné. "Même si la piste est très difficile et même s'il y a eu beaucoup de chutes en Moto2, c'est le MotoGP, les gens ne font pas d'erreurs", a-t-il pointé.

"Cette piste est la pire pour moi et pour l'Aprilia, et j'ai beaucoup souffert. J'ai tout tenté pendant le week-end. J'ai essayé de comprendre comment être rapide en analysant les données de mon coéquipier et en regardant beaucoup de vidéos, mais ça a été dur. Après, franchement, je dois dire que je suis satisfait parce que le niveau qu'on a affiché était bien meilleur que celui de l'année dernière."

Lire aussi :

Ce que retenait surtout le pilote espagnol, c'est en effet qu'il a pu limiter les dégâts par rapport à son expérience précédente sur place, qui avait tout eu du calvaire, et qu'il a continué à alimenter son capital de points. Leader en arrivant à Austin, il est descendu à la troisième place, mais affiche tout de même après ces quatre premières manches un total de 50 points qui a déjà fière allure.

"J'ai marqué de bons points pour le championnat", a-t-il souligné. "Ce championnat sera une question de régularité, il faudra réussir à être régulier, or on est troisième et en quatre courses seulement j'ai déjà marqué près de la moitié des points de l'année dernière, alors globalement je suis satisfait."

"Il faut toujours garder la tête froide et essayer de comprendre la situation", a poursuivi le pilote Aprilia. "J'ai gagné la course précédente et cette fois j'ai fini 11e, alors je ne peux clairement pas être content. Quand on se sent bien et qu'on essaye de ne regarder que les trois premières places, il est normal de se sentir déçu après une course comme celle-ci. Mais au final, il y a 21 courses et il faut qu'on soit réguliers."

"On sait à quel point il est important de finir dans les points. La course a été difficile, mais j'ai fini par marquer des points, on est troisièmes du championnat avec 50 points, seulement dix de moins que le leader, alors je suis satisfait de cette première partie de championnat."

Depuis le début de la saison, le leader a changé à chaque course, et personne n'a encore affiché plus de sept points d'avance en tête. Ils sont cinq aujourd'hui à se tenir à moins d'une victoire du leader, bien conscients que la tournure prise par un week-end peut grandement faire évoluer leur position, dans un sens comme dans l'autre. Espargaró, lui, compte bien repartir du bon pied avec les deux prochaines courses, celles de Portimão et de Jerez, où il s'est classé deux fois sixième l'an dernière, ce qui avait été son troisième meilleur résultat de la saison.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Márquez a limité les risques pour retrouver la confiance
Article suivant Remy Gardner a pris une "grosse claque" depuis ses débuts

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France