Pramac confirme l'arrivée de Franco Morbidelli en 2024

C'est fait ! Franco Morbidelli remplacera Johann Zarco dans le team Pramac la saison prochaine et pilotera donc une Ducati officielle aux côtés de Jorge Martín.

Franco Morbidelli, Yamaha Factory Racing

Franco Morbidelli pilotera bien une Ducati en 2024, pour sa septième saison en MotoGP. Les différences pièces du puzzle se sont assemblées ces dernières semaines, avec le départ annoncé de Johann Zarco pour Honda et LCR l'an prochain, puis la prolongation chez VR46 de Marco Bezzecchi, qui a refusé le guidon vacant chez Pramac, ne souhaitant quitter l'équipe de Valentino Rossi que pour rejoindre une structure officielle.

Cette place de choix qui était libre dans le team dirigé par Paolo Campinoti va donc revenir à Morbidelli. Après plusieurs saisons difficiles chez Yamaha, le vice-Champion du monde 2020 va ainsi prendre le guidon de la meilleure machine du plateau et avec un modèle de dernière génération, une GP24 qui sera similaire à celle pilotée par Pecco Bagnaia et Enea Bastianini dans l'équipe officielle.

Vainqueur du championnat Moto2 en 2017, après une première partie de carrière dans les dérivées de la série avec au passage un titre en Superstock 600 en 2013, Morbidelli est sorti du lot dans la catégorie reine en 2020, en remportant trois victoires et la deuxième place du championnat, à l'époque sur la YZR-M1 de l'équipe Petronas SRT. Par la suite, l'Italien a toutefois enchaîné les années noires et n'a plus retrouvé le podium depuis Jerez en 2021.

Blessé au genou, il a été écarté des circuits plusieurs mois et son retour s'est fait dans l'équipe officielle, Yamaha s'étant entre-temps séparé de Maverick Viñales. Cependant Morbidelli n'a jamais retrouvé le niveau qui était le sien par le passé, mal à l'aise sur une version de la M1 bien différente de celle qu'il connaissait et contraint de modifier son style de pilotage pour chercher à en tirer la quintessence, alors même que les performances générales de Yamaha s'affaiblissaient.

Cet été, le constructeur japonais a décidé le remplacer par Álex Rins pour la saison 2024, faisant un temps craindre que sa carrière puisse être à l'arrêt. Mais Franco Morbidelli, bientôt 29 ans, a pu compter sur le soutien de la VR46 Riders Academy et sur son palmarès pour finalement réussir à trouver une belle place, les mouvements du marché des transferts ayant créé une opportunité qui paraissait inespérée il y a encore quelques mois.

Il va intégrer un team qui fait office de solide partenaire de Ducati et qui occupe actuellement la première place au championnat des équipes. Le contrat signé par le pilote italien court sur un an et le verra faire équipe avec Jorge Martín, actuellement deuxième du classement général, en bagarre contre Pecco Bagnaia. Seul pilote à avoir marqué des points chaque week-end, Franco Morbidelli est quant à lui 12e, à 17 unités de son coéquipier Fabio Quartararo et avec pour meilleur résultat à ce stade sa quatrième place au GP d'Argentine.

"C'est un plaisir pour nous d'accueillir Franco Morbidelli pour la saison prochaine, au sein de l'équipe Pramac Racing, soutenue par notre usine et au guidon d'une Desmosedici GP officielle", commente Gigi Dall'Igna, directeur général de Ducati Corse. "Franco est un pilote de grand talent et d'expérience, et il a démontré plus d'une fois qu'il était fort et rapide. Ce n'est pas un hasard si en 2020, il est devenu vice-Champion du monde MotoGP, en remportant trois Grands Prix. Nous sommes convaincus qu'avec le team Pramac Racing et notre soutien, il pourra démontrer tout son potentiel. Nous sommes impatients de vivre ensemble cette nouvelle aventure enthousiasmante."

"Je suis très heureux que Franco intègre notre famille pour 2024", se réjouit Paolo Campinoti, team principal. "Je m'entends très bien avec lui, il a montré à de nombreuses occasions qu'il était un champion. Je suis certain qu'il trouvera au sein de notre équipe les bonnes conditions pour se battre à nouveau pour les positions qu'il mérite."

"C'est un honneur d'avoir l'opportunité de travailler avec un champion comme Franco. J'ai une grande confiance en lui et dans son talent", ajoute Gino Borsoi, team manager. "Je suis certain qu'il se sentira très bien dans notre équipe et qu'ensemble, nous arriverons à obtenir d'excellents résultats."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Les pilotes MotoGP plus unis que jamais avant de courir en Inde
Article suivant Bagnaia pointe un risque de chutes avec la règle sur la pression des pneus

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France