Réactions
Formule 1 GP d'Italie

Hamilton s'est s'excusé auprès de Piastri : "C'était évidemment ma faute"

Après leur accrochage lors du Grand Prix d'Italie 2023 de F1, Lewis Hamilton est allé présenter ses excuses à Oscar Piastri, reconnaissant sa "faute" dans l'incident.

Oscar Piastri, McLaren MCL60, devant Sir Lewis Hamilton, Mercedes F1 W14

Sur une stratégie de pneus alternative, Lewis Hamilton disposait en fin d'épreuve, en étant chaussé de mediums, d'un excellent rythme qui lui a permis de fendre un peloton jusque-là plutôt figé. Dans sa remontée depuis la dixième position, il a facilement disposé de Fernando Alonso avant de revenir progressivement sur le trio composé d'Alexander Albon et des deux McLaren.

Oscar Piastri occupait alors la huitième place que convoitait Hamilton. Au 40e tour, le Britannique a tenté une première manœuvre, par l'extérieur à la seconde chicane de Monza, mais le passage hors piste de l'Australien en défense lui a permis de maintenir sa position. Au tour suivant, le septuple Champion du monde a attaqué à l'intérieur et pris l'avantage, avant de commettre l'erreur de se rabattre un peu trop sur la droite.

Le contact était alors inévitable avec Piastri : si la Mercedes a pu poursuivre son chemin sans problème après un passage par l'échappatoire, la McLaren avait des dégâts à l'aileron avant et a dû passer par les stands, perdant toute chance de top 10. Hamilton a été pénalisé peu après pour cet incident, avant de finir sixième en dépit des 5 secondes ajoutées à son temps de course.

Après la course, il est immédiatement allé s'excuser auprès de Piastri : "Je me suis excusé parce que c'était évidemment ma faute, et ce n'était bien sûr pas intentionnel. Je me suis mis à côté et j'ai mal évalué la marge que j'avais sur la droite, et je l'ai accroché. Cela peut arriver à n'importe quel moment. Mais peu après, j'ai réalisé que c'était sûrement de ma faute. Je voulais m'assurer qu'il sache que ce n'était pas intentionnel. C'est ce que font les gentlemen, n'est-ce pas ?"

Piastri, qui a été impliqué dans d'autres incidents, notamment avec son équipier Lando Norris mais également Liam Lawson en fin de course, ce dernier lui valant également cinq secondes de pénalité, a accepté les excuses de Hamilton : "Je pense qu'il s'est juste déplacé un peu trop vers la droite, mais je crois que ça peut arriver très facilement dans ce virage. C'est très étroit. Il est venu s'excuser, donc je pense qu'il n'y a pas grand-chose d'autre à dire."

Andrea Stella, directeur de McLaren, a également apprécié les excuses de Hamilton, jugeant que le Britannique avait surtout fait preuve d'impatience alors qu'il avait le rythme pour passer facilement. "Je pense qu'il y a peut-être eu un peu de frustration pour Lewis parce qu'en réalité, si ça n'avait pas été là, il aurait dépassé Oscar à l'occasion suivante."

"Lewis est un concurrent loyal. S'il s'est excusé, cela montre sa valeur en tant que concurrent et en tant que personne. Il a tout notre respect. Nous avons perdu des points alors que nous aurions pu en gagner deux de plus aujourd'hui et c'est dommage car notre objectif est de marquer des points avec deux voitures."

Lire aussi :

Avec Adam Cooper et Filip Cleeren

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Pérez déplore une vitesse de pointe trop faible
Article suivant Ricciardo devrait manquer deux Grands Prix supplémentaires

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France