Formule 1 GP d'Italie

Wolff insensible aux records de Red Bull : "C'est pour Wikipédia"

Toto Wolff juge anecdotiques les records de victoires consécutives établis par Red Bull et Max Verstappen cette année en Formule 1.

L'équipe Red Bull célèbre la 10e victoire consécutive de Max Verstappen, Red Bull Racing, vainqueur

Au terme d'un week-end du Grand Prix d'Italie qui aura été marqué, en dehors de la piste, par des piques interposées entres Max Verstappen et Lewis Hamilton, Toto Wolff y est également allé de sa petite phrase pour commenter les records fraîchement établis par Red Bull. Un peu plus tôt, l'Autrichien assurait que ce genre de déclarations entre les pilotes et les écuries faisait "partie du fun". Il s'est invité dans la danse.  

Red Bull a décroché à Monza sa 15e victoire consécutive, et Max Verstappen sa dixième, du jamais-vu en Formule 1. Des statistiques qui laissent pourtant de marbre le directeur de Mercedes, y compris devant des chiffres qui n'avaient pas été atteints lorsque l'écurie de Brackley dominait la discipline au début de l'ère hybride.

"La situation était un peu différente parce que l'on avait deux gars qui se battaient l'un contre l'autre au sein de l'écurie", juge-t-il au micro de Sky Sports. "Je ne sais pas s'il [Max Verstappen] se soucie des records. Ce n'est pas quelque chose d'important pour moi, ces chiffres, c'est pour Wikipédia, et de toute manière personne ne lit ça."

"Pour moi, ce genre de record n'a aucune importance", a-t-il ajouté un peu plus tard devant la presse. "Ils n'en avaient pas lors des beaux jours de Mercedes, et je ne sais pas combien de courses d'affilée nous avons gagnées. je ne savais même pas qu'il existait un décompte du nombre de courses consécutives remportées. C'est donc difficile de me demander de commenter ça, car ça n'a jamais joué un rôle dans ma vie. Mais le résultat montre qu'il y a un grand pilote dans une excellente voiture qui évolue à un niveau extrêmement élevé."

Il n'empêche qu'à huit Grands Prix de la fin du championnat, Red Bull est toujours en course pour réaliser ce qui serait une saison parfaite, en remportant purement et simplement l'intégralité des courses. Une domination outrageuse que Toto Wolff n'imagine pas prendre fin si l'écurie de Milton Keynes ne commet pas d'erreur. 

"Pour ne pas gagner toutes les courses de la saison, je pense qu'il faudrait qu'ils se plantent eux-mêmes", avance-t-il. "Et d'ailleurs, je pense que ce serait un bon record, car ce serait la perfection. Nous n'y sommes pas parvenus parce que nos deux pilotes se sont mis dehors l'un l'autre à Barcelone [en 2016], et que l'on a eu une panne moteur en Malaisie."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Contact Piastri-Norris : McLaren tape du poing sur la table
Article suivant Vasseur "plutôt fier" de l'absence de consignes entre Sainz et Leclerc

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France